Les échanges commerciaux pour le mois de mars 2015 ont été déficitaires de l’ordre de Rs 5,3 milliards comparativement à Rs 5,5 milliards pour le mois correspondant de 2014. C’est ce qu’indique une première estimation de Statistics Mauritius rendue publique hier.
Selon le relevé de Statistics Mauritius, les recettes d’exportation en mars 2015 se sont élevées à Rs 8,9 milliards, contre Rs 7,5 milliards pour le même mois en 2014. On remarque que les réexportations ont fortement grimpé, passant de Rs 1,1 milliard à Rs 2,9 milliards. Cette progression est expliquée principalement par les recettes d’exportation de « machinery and transport equipment », dont l’équipement de télécommunication, qui sont passées de Rs 324 millions à Rs 1,9 milliard.
La valeur des produits alimentaires exportés a augmenté d’une centaine de millions de roupies pour atteindre Rs 2,4 milliards. Quant aux produits manufacturés divers, dont le textile et l’habillement, ils ont rapporté Rs 2,6 milliards, soit une hausse de seulement Rs 45 millions.
Les Émirats Arabes Unis se sont maintenus à la première place de nos principaux marchés, achetant pour une valeur de Rs 1,8 milliard, contre Rs 177 millions en mars 2014. Le Royaume Uni a également accru ses importations de Maurice avec un montant de Rs 1 milliard (mars 2014 : Rs 923 millions). Les Etats-Unis, eux, se retrouvent en troisième position avec des achats de Rs 700 millions, précédant la France (Rs 643 millions) et l’Italie (Rs 533 millions), ces deux marchés accusant une baisse.
Pour ce qui est de nos importations, elles se sont accrues en mars 2015, se chiffrant à Rs 14,2 milliards, soit Rs 1,2 milliard de plus que pour le mois correspondant de 2014. Les importations de produits pétroliers ont chuté, passant de Rs 3,6 milliards à Rs 1,8 milliard alors que celles de machines et équipement de transport (incluant les produits de télécommunication) ont atteint Rs 2,4 milliards, contre Rs 1,9 milliard en mars 2014. La valeur des alimentaires importés a également augmenté : de Rs 2,5 milliards à Rs 2,8 milliards.
La Chine est à la première place des pays fournisseurs avec des ventes totalisant Rs 2,9 milliards, soit presque le double du montant enregistré en mars 2014. Les importations de l’Inde ont diminué d’environ Rs 2 milliards pour s’élever à Rs 1,8 milliard, résultant principalement de demandes réduites en produits pétroliers. L’Afrique du Sud est le troisième pays fournisseur (Rs 1 milliard) devant la France (Rs 788 millions) et le Vietnam (Rs 672 millions).
Par ailleurs, notons que les déficits de notre commerce extérieur pour les mois de janvier et février 2015 ont été estimés à Rs 5,5 milliards et Rs 5,7 milliards respectivement. On s’attend à ce que Statistics Mauritius apporte des corrections à son estimation de mars 2015 (-Rs 5,3 milliards) dans son prochain bulletin sur l’évolution de nos échanges commerciaux.