Le commerce extérieur de Maurice a été déficitaire de Rs 6,1 milliards en avril 2016, soit une baisse de 3,9% par rapport au montant enregistré pour le mois correspondant de 2015. C’est ce qu’indique un relevé publié ce matin par Statistics Mauritius. Les exportations en valeur FoB (“Free-on-Board”) et les importations (valeur “cost-insurance-freight”) ont diminué, annonce Statistics Mauritius. Les exportations du pays ont rapporté Rs 6,4 milliards, influant les recettes provenant de l’approvisionnement des navires. Comparativement à avril 2015 (Rs 8,4 milliards), les exportations ont chuté de 24,3%. Cette diminution s’explique principalement par la chute des exportations de machines et d’équipements de transport, dont le montant est passé de Rs 1,7 milliard à Rs 206 millions. Dans le passé, cet item incluait la réexportation d’équipements de télécommunication, dont des téléphones mobiles, vers les Émirats Arabes Unis. Un ralentissement a été constaté à ce niveau.
Les données officielles indiquent par ailleurs que les exportations de produits manufacturés divers (dont le textile et l’habillement) ont connu une très faible baisse, atteignant près de Rs 2,4 milliards (-Rs 57 millions). Cela a été également le cas pour les produits alimentaires, dont la valeur est passée de Rs 2,1 milliards à Rs 2 milliards. Statistics Mauritius annonce en outre un repli des exportations de produits manufacturés classifiées par matériaux à Rs 711 millions (-Rs 203 millions).
Le Royaume-Uni demeure le premier marché à l’exportation, ayant acheté pour Rs 827 millions de produits de provenance locale. La France, avec des achats de Rs 774 millions, se retrouve en deuxième position, précédant les Etats-Unis (Rs 595 millions), Madagascar (Rs 536 millions) et l’Italie (Rs 410 millions).
Pour ce qui est des importations, une baisse de 15,5% a été notée en avril 2016 (Rs 12,4 milliards) par rapport à avril 2015 (Rs 14,7 milliards). Ce recul est attribuable en grande partie à une réduction conséquente de la facture pétrolière, dont le montant est passé de Rs 2,6 milliards à Rs 1,3 milliard. Les importations de produits manufacturés classifiés par matériaux ont aussi diminué, s’élevant à environ Rs 2 milliards (-Rs 551 millions). En revanche, le coût des produits alimentaires importés a grimpé, passant de Rs 2,6 milliards à Rs 2,8 milliards.
Chez les fournisseurs, la Chine (Rs 2 milliards) a ravi la première place à l’Inde (Rs 1,8 milliard) et précède l’Afrique du Sud (Rs 937 millions), la France (Rs 902 millions) et l’Espagne (Rs 489 millions). A noter que les importations mauriciennes de la Chine et de la Grande Péninsule ont baissé comparativement à avril 2015.