Les effets conjugués d’une progression de nos recettes d’exportation et d’une baisse de la facture d’importations se sont traduits par un repli de 16,3 % du déficit de notre commerce extérieur en avril 2013. C’est ce que rapporte Statistics Mauritius dans son dernier relevé concernant l’évolution mensuelle de nos échanges commerciaux.
La valeur de nos exportations s’est élevée à environ Rs 6,7 milliards, soit une hausse de 7,6 % comparativement au niveau enregistré en avril 2012 (Rs 6,2 milliards). Selon Statistics Mauritius, les exportations domestiques ont augmenté, passant de Rs 4,3 milliards à Rs 4,7 milliards alors que les réexportations ont tourné autour de Rs 800 millions. Quant à l’approvisionnement des navires, le montant encaissé est de Rs 1,2 milliard (+ Rs 43 millions).
La répartition des recettes par catégorie de produits exportés montre que les produits alimentaires ont rapporté plus (Rs 2,1 milliards) comparativement au mois correspondant de l’année dernière (Rs 1, 8 milliard). Les exportations de produits chimiques ont atteint Rs 228 millions contre Rs 166 millions pour le même mois de 2012. Par contre, la valeur des produits manufacturés « classified chiefly by material » et qui comprennent en grande partie les produits textiles et d’habillement a diminué légèrement (de Rs 2,4 milliards à Rs 2,3 milliards).
Le Royaume-Uni a occupé, en avril 2013, la première place de nos marchés d’exportation avec un montant de Rs 972 millions contre Rs 985 millions pour le mois correspondant de 2012. La France s’est retrouvée deuxième avec Rs 830 millions (-Rs 31 millions), précédant l’Italie à Rs 672 millions (+Rs 301 millions), les États-Unis à Rs 455 millions (+Rs 48 millions) et l’Afrique du Sud à Rs 439 millions (-Rs 15 millions).
Le coût total de nos importations en avril 2013 a baissé de 5,5 % pour se chiffrer à Rs 13 milliards. L’analyse des données de Statistics Mauritius montre qu’il y a eu une réduction substantielle des coûts d’importation de machines et d’équipements de transport (de Rs 3,2 milliards à Rs 2,4 milliards) et une faible diminution de la facture pétrolière (de Rs 2,9 milliards à Rs 2,8 milliards). C’était suffisant pour compenser la hausse des frais d’importation de produits alimentaires (de Rs 2,6 milliards à Rs 2,7 milliards).
Chez les fournisseurs, l’Inde a conservé sa première place, ses exportations se chiffrant à Rs 3,1 milliards (+ Rs 205 millions). La Chine a préservé sa deuxième place avec Rs 1,9 milliard mais a subi un fort repli (Rs 768 millions) par rapport à sa performance d’avril 2012. Puis viennent la France (Rs 1,1 milliard), l’Afrique du Sud (Rs 787 millions) et l’Espagne (Rs 555 millions). Ces trois derniers pays ont exporté moins vers Maurice.