Le déficit commercial s’est creusé en mai dernier, atteignant Rs 7,5 milliards contre Rs 5,4 milliards pour le mois correspondant de 2014, soit une progression de près de 40 %. Pour le mois d’avril 2014, la balance commerciale était également déficitaire d’environ Rs 6,2 milliards.
Le dernier relevé mensuel de nos échanges commerciaux avec l’extérieur publié par Statistics Mauritius montre une légère augmentation de nos recettes d’exportation en mai 2015. Comparativement à mai 2014, la hausse se situe à 16,4 %. Maurice a importé des produits divers pour une valeur de Rs 15,6 milliards contre Rs 13,4 milliards pour le mois correspondant de l’année dernière. Cette progression est expliquée principalement par des importations accrues de « machines et équipements de transport » dont la valeur est passée de Rs 3,5 milliards à Rs 5,2 milliards. La facture concernant les produits alimentaires a augmenté de Rs 287 millions pour atteindre Rs 2,6 milliards, alors que celle des produits pétroliers s’est stabilisée autour de Rs 2,2 milliards.
Nos importations de l’Inde ont fait un grand bond en mai dernier, s’élevant à Rs 4,4 milliards contre Rs 2,5 milliards en mai 2014. Cette croissance repose essentiellement sur des achats plus importants de « machines et d’équipements de transport ». La Chine s’est retrouvée à la deuxième place des pays fournisseurs avec des exportations de l’ordre de Rs 2,5 milliards vers Maurice. Nos importations de la Chine n’ont augmenté que de Rs 40 millions. En revanche, elles ont diminué (de Rs 1,3 milliard à Rs 1 milliard) dans le cas de la France, alors que le Vietnam a vendu pour Rs 748 millions de produits à Maurice en mai 2015 contre Rs 416 millions pour le même mois en 2014.
Pour ce qui est de nos exportations, les recettes se sont chiffrées à Rs 8,1 milliards, soit une augmentation de seulement Rs 66 millions comparativement à mai 2014. La valeur des produits manufacturés divers (incluant les produits d’habillement) est passée de Rs 2,6 milliards à Rs 2,9 milliards. Les exportations de machines et d’équipements de transport ont aussi grimpé pour atteindre Rs 1,2 milliard contre Rs 912 millions en mai 2014. Par contre, l’approvisionnement des navires en carburants et autres produits divers a rapporté environ Rs 700 millions contre Rs 1,1 milliard pour le mois correspondant de 2014.
Le Royaume-Uni a conservé sa première place chez nos principaux marchés d’exportation, ses achats s’élevant à Rs 1,1 milliard (+Rs 240 millions). Les Émirats Arabes Unis sont en deuxième position avec Rs 911 millions (+ Rs 268 millions) d’importations, précédant les États-Unis avec Rs 799 millions (+Rs 155 millions).