L’estimation du déficit de notre commerce extérieur pour 2015 est maintenue à Rs 79 milliards par Statistics Mauritius? qui a rendu public ce matin le bilan de nos échanges commerciaux pour le premier semestre ainsi que ses prévisions pour toute l’année 2015. A Rs 79 milliards, le déficit sera supérieur à ceux de 2014 (Rs 76,8 milliards) et 2013 (Rs 77,5 milliards).
Selon Statistics Mauritius, nos exportations devraient cette année rapporter Rs 106 milliards, en hausse comparativement à 2014 (Rs 95,2 milliards). Cependant, les importations 2015 nous coûteraient également plus cher, soit Rs 185 milliards? contre Rs 172 milliards en 2014, et ce malgré une baisse conséquente de la facture pétrolière notée pendant les six premiers mois de l’année. Les importations de carburants, lubrifiant et autres produits liés ont coûté Rs 13,3 milliards pour le premier semestre, soit 4,7% de moins que pour la période correspondante de 2014. La valeur des produits pétroliers raffinés a diminué de 23,1%.
En revanche, la facture des produits alimentaires divers a subi une hausse de 4,7% pour passer à Rs 14,66 milliards. La note a été plus salée concernant les importations de légumes et fruits (+19,3%), de viandes et autres “meat preparations” (+13%) alors que le coût des produits laitiers a baissé de 15,1%. Statistics Mauritius fait état également des importations accrues de barres de fer (+63,4%), de perles/pierres précieuses et semi-précieuses (+28,7%), de ciment (+17,3%) et de tissus en coton (+13,5%). Le pays a aussi augmenté ses importations d’équipements de télécommunication, dont des téléphones portables, pour la réexportation principalement vers le marché des Émirats Arabes. Unis.
Avec des exportations de Rs 15,5 milliards (contre Rs 18,3 milliards pour le premier semestre 2014) vers Maurice, l’Inde a conservé sa première place parmi les pays fournisseurs, devançant la Chine, avec Rs 14,9 milliards (Rs 11,7 milliards pour la période janvier-juin 2014). La France (Rs 5,5 milliards) se retrouve, elle, à la 3e place, précédant l’Afrique du Sud (Rs 5,2 milliards) et le Vietnam (Rs 5,2 milliards).
Concernant nos exportations, Statistics Mauritius observe que 35,3% consistaient de produits manufacturés divers (Rs 15,5 milliards). Les produits alimentaires représentaient 27,6% (Rs 12,1 milliards) et les machines/équipement de transport 20,6% (Rs 9 milliards). La valeur des exportations de produits alimentaires a subi un recul de 4,8%, les données officielles montrant , entre autres, une baisse des exportations de sucre (-13,6%) et de produits de la mer (-4%). En revanche, les recettes d’exportations des produits manufacturés divers, incluant les produits d’habillement, ont augmenté d’environ 3%. On a également noté une progression des exportations de pierres précieuses et semi-précieuses (+22,3%) et de fils et tissus (3,4%).
Comme souligné plus haut, grâce aux réexportations d’équipements de télécommunication et autres accessoires, les Émirats Arabes Unis se sont confortablement installés à la première place de nos marchés d’exportations avec un montant de Rs 7,7 milliards pour le premier semestre 2015, comparativement à Rs 2,3 milliards pour le même semestre de 2014. Le Royaume Uni (Rs 5,9 milliards) arrivait en deuxième position devant les Etats-Unis (Rs 4,3 milliards), la France (Rs 4 milliards) et l’Afrique du Sud (Rs 3 milliards). La France était le seul marché en repli.