Alors que les mois précédents s’étaient soldés par une réduction significative du déficit commercial, les données publiées hier par Statistics Mauritius concernant notre commerce extérieur montrent un renversement de tendance. Septembre 2013 a été effectivement marqué par un approfondissement du déficit qui s’est élevé à Rs 8,01 milliards par rapport à Rs 5,4 milliards pour le mois correspondant de 2012.
Cette progression de 48,2 % du déficit commercial est expliquée par la hausse de 26,8 % des importations comparativement au niveau enregistré en septembre 2012, cela alors que les exportations n’ont augmenté que de 8,7 %. La facture des importations en septembre 2013 s’est élevée à Rs 14,9 milliards contre Rs 13,8 milliards en août 2013 et Rs 11,8 milliards en septembre 2012…
Statistics Mauritius indique que les achats de produits alimentaires sont passés de Rs 2,03 milliards en septembre 2012 à Rs 3,06 milliards en septembre 2013. Les carburants ont aussi coûté plus cher : de Rs 2,2 milliards à Rs 3,3 milliards alors que la valeur des importations de machines et équipement de transport s’est accrue d’environ Rs 1 milliard pour atteindre Rs 3,2 milliards.
S’agissant des exportations, les données officielles montrent une légère hausse au niveau des produits alimentaires, rapportant un peu plus de Rs 2 milliards contre Rs 1,9 milliard en septembre 2012 mais comparativement à août 2013, une baisse d’un demi-milliard de roupies a été notée. Les recettes d’exportation de produits manufacturés divers (incluant le textile et l’habillement) ont accusé une réduction, passant de Rs 2,4 milliards à Rs 2,3 milliards. Ce repli a été compensé par la hausse des recettes provenant de l’approvisionnement des navires en carburant et autres produits, le montant total se chiffrant à Rs 5,7 milliards contre Rs 5,4 milliards pour le mois correspondant de l’année dernière.
Le Royaume-Uni reste en tête des marchés d’exportation, achetant pour Rs 833 millions de produits mauriciens en septembre 2013 (-Rs 243 millions par rapport à septembre 2012). La France occupe la deuxième place avec Rs 589 millions, suivie des États-Unis (Rs 582 millions), de l’Afrique du Sud (Rs 571 millions) et de Madagascar (Rs 382 millions). À l’exception des États-Unis, les exportations vers les autres marchés précités ont diminué.
Au niveau des pays fournisseurs, l’Inde est à la première place avec Rs 3,8 milliards, soit une hausse de l’ordre de Rs 1,4 milliard (grâce aux exportations de produits pétroliers). Puis, viennent la Chine (Rs 1,9 milliard), le Vietnam (Rs 999 millions), la France (Rs 945 millions) et l’Afrique du Sud (Rs 900 millions).