Un renversement de tendance a été noté au niveau de nos échanges commerciaux en juin 2014. Après cinq mois de baisse consécutive, le déficit commercial s’est creusé pour s’élever à Rs 6,3 milliards comparativement à Rs 5,1 milliards en juin 2013. C’est ce qu’indiquent les données publiées ce matin par Statistics Mauritius.
L’approfondissement du déficit s’explique principalement par des importations accrues : Rs 14,8 milliards (+ Rs 1,5 milliard). Cette hausse n’a pu être mitigée, les exportations totales ne progressant que de Rs 358 M pour atteindre Rs 8,5 milliards. Selon les données officielles, l’augmentation de la facture d’importation repose essentiellement sur des achats accrus de machines et d’équipements de transport (de Rs 2,2 milliards en juin 2013 à Rs 3,3 milliards en juin 2014) et de produits alimentaires (Rs 2,4 milliards en juin 2014 contre Rs 2,1 milliards pour le même mois en 2013).
Statistics Mauritius rapporte également que les importations de produits pétroliers ont diminué légèrement pour s’élever à Rs 3,5 milliards (-Rs 172 M) mais comparativement à mai 2014, le coût total a grimpé d’environ Rs 1,3 milliard. Quant à la valeur des produits manufacturés, elle a augmenté d’environ Rs 100 M pour se chiffrer à Rs 3,5 milliards.
Concernant les exportations, les recettes ont atteint Rs 8,5 milliards en juin 2014. Statistics Mauritius rapporte une croissance importante des recettes (de Rs 193 millions à Rs 1,3 milliard) sous l’item machines/équipements de transport alors que les exportations de produits manufacturés divers (dont principalement le textile et l’habillement) ont rapporté Rs 2,9 milliards contre Rs 2,6 milliards en juin 2013. Pour ce qui est des produits alimentaires, la valeur a diminué d’environ Rs 500 M pour se chiffrer à Rs 2,1 milliards. Signalons également que les recettes d’approvisionnement des navires ont chuté, passant de Rs 1,7 milliard à Rs 1 milliard.
S’agissant des marchés d’exportation, le Royaume Uni se retrouve en tête avec Rs 935 M, précédant les Émirats Arabes Unis (Rs 903 M), les États-Unis (Rs 883 M), la France (Rs 785 M) et l’Afrique du Sud (Rs 532 M). Les exportations vers les Emirates Arabes Unis ont fait un bond spectaculaire, elles ne s’élevaient qu’à Rs 36 M en juin 2013. On a aussi relevé une progression des exportations vers les États-Unis et l’Afrique du Sud et Madagascar alors que le marché britannique a été en baisse.
Côté fournisseurs, l’Inde s’est maintenue en première position avec Rs 3,9 milliards de produits vendus à Maurice. La Grande Péninsule a devancé la Chine (Rs 2,4 milliards), la France (Rs 1 milliard), l’Afrique du Sud (Rs 915 M) et le Vietnam (Rs 641 M). À l’exception de l’Inde, les importations des autres pays susmentionnés ont augmenté.
Rappelons que pour les cinq premiers mois de 2014, le déficit de la balance commerciale a été toujours en baisse comparativement aux mois correspondants de 2013. Les chiffres comparatifs (entre parenthèses, le montant pour le même mois de 2013) sont les suivants : janvier 2014 : Rs 5,1 milliards (Rs 5,8 milliards) ; février 2014 : Rs 3,3 milliards (Rs 4,7 milliards) ; mars 2014 : Rs 5,6 milliards (Rs 6,9 milliards) ; avril 2014 : Rs 5,9 milliards (Rs 6,4 milliards) ; mai 2014 : Rs 5,1 milliards (Rs 5,4 milliards) ; juin 2014 : Rs 6, 3 milliards (Rs 5,1 milliards).