Le déficit de notre commerce extérieur pour le mois de décembre 2013 s’est accru fortement pour atteindre Rs 8,5 milliards contre Rs 5,1 milliards en décembre 2012, soit une augmentation de 65,1 %. Des importations plus élevées de produits, de machines et d’équipement de transport expliquent en grande partie l’approfondissement du déficit commercial.
Selon les données mensuelles rendues publiques hier par Statistics Mauritius, les importations totales en décembre dernier se sont chiffrées à environ Rs 16,7 milliards contre Rs 13 milliards pour le mois correspondant de 2012 et Rs 15,4 milliards en novembre 2013. Les données officielles indiquent que la facture pétrolière a connu une hausse sensible, passant de Rs 2,3 milliards en décembre 2012 à Rs 3,8 milliards en décembre 2013. Maurice a également importé des machines et équipement de transport pour une valeur supérieure : Rs 4,1 milliards contre Rs 2,5 milliards pour le même mois de l’année précédente. Les importations de produits alimentaires n’ont pas augmenté dans une grande proportion, les coûts passant de Rs 2,5 milliards à Rs 2,7 milliards alors que celles des produits manufacturés classés principalement par matériaux se sont stabilisés autour de Rs 2,2/Rs 2,3 milliards.
Côté exportations, une progression de 3,3 % a été notée comparativement à décembre 2012, soit Rs 8,2 milliards contre Rs 7,9 milliards. Les revenus d’exportations de produits alimentaires se sont élevés à près de Rs 2,4 milliards, baissant de seulement Rs 80 millions alors que ceux des produits manufacturés divers (dont principalement le textile et l’habillement) ont augmenté de Rs 152 millions pour passer à Rs 2,8 milliards. L’approvisionnement de navires en carburants et autres produits a rapporté Rs 1,5 milliard contre Rs 1,66 milliard en décembre 2012.
Le premier marché à l’export en décembre 2013 a été le Royaume Uni avec Rs 967 millions (revenus en baisse de Rs 111 millions). Puis suivent les États-Unis (Rs 831 millions), la France (Rs 815 millions), l’Italie (Rs 480 millions) et l’Afrique du Sud (Rs 439 millions). Les exportations vers les marchés italien et sud-africain ont diminué par rapport à décembre 2012.
Au niveau des fournisseurs, l’Inde s’est retrouvée largement en tête avec des ventes de Rs 4 milliards contre Rs 2,5 milliards pour le mois correspondant de 2012 (performance attribuable à la hausse des importations de produits pétroliers). La Chine occupait la deuxième place avec Rs 2,6 milliards, précédant l’Afrique du Sud (Rs 1,1 milliard), la France (Rs 1 milliard) et le Vietnam (Rs 933 millions).
Tenant compte des données déjà publiées par Statistics Mauritius concernant les échanges commerciaux pour les trois premiers trimestres de 2013 ainsi que les performances enregistrées pour les trois derniers mois de la même année, il est estimé que les exportations totales de 2013 auraient rapporté environ Rs 88,4 milliards alors que la facture des importations totales aurait avoisiné les Rs 165 milliards. Le déficit commercial pour l’année écoulée se monterait à un peu plus de Rs 76 milliards, soit un niveau inférieur à celui de 2012 (Rs 81,3 milliards) ainsi qu’à l’estimation (Rs 83 milliards) faite par Statistics Mauritius en novembre dernier.