Le déficit de la balance commerciale s’est élevé à Rs 4,6 milliards comparativement à Rs 5,8 milliards pour le mois correspondant de 2015, soit une réduction de 20,2 %. Cette baisse est dans une bonne mesure attribuable à une facture pétrolière plus faible.
Selon Statistics Mauritius, les exportations totales en valeur FOB (Free-on-Board) ont rapporté environ Rs 7,3 milliards en février 2016 par rapport à Rs 7 milliards pour le même mois de l’année écoulée. Les recettes d’exportation de produits manufacturés divers, incluant les produits d’habillement, se sont améliorées, passant de Rs 2,1 milliards à Rs 2,6 milliards. Hausse également des exportations de produits alimentaires qui sont passées de Rs 1,8 milliard à Rs 2,2 milliards. En revanche, les recettes sous l’item “machinery and transport equipement” (dont les produits de télécommunication) ont considérablement diminué, se chiffrant à Rs 785 millions contre Rs 1,4 milliard pour le mois correspondant de 2015.
Au niveau des marchés, des changements notables ont été enregistrés en février 2016. Ainsi, les États-Unis ont pointé en tête du classement des marchés avec des achats de l’ordre de Rs 815 millions par rapport à Rs 591 millions en février 2015. La progression des exportations de produits d’habillement a, selon toute probabilité, influé positivement sur cette amélioration du classement du marché américain ; derrière les États-Unis, nous retrouvons le Royaume Uni qui a importé pour Rs 807 millions en février 2016 contre Rs 839 millions pour le même mois en 2015. Les Émirats Arabes Unis reculent à la troisième place avec Rs 672 millions, leurs importations de Maurice ayant considérablement baissé (Rs 1,2 milliard en février 2015). La France (Rs 645 millions) et l’Afrique du Sud (Rs 566 millions) complètent le Top 5 des principaux marchés.
Pour ce qui est des importations, elles se sont chiffrées à Rs 11,9 milliards, en repli de 7,3 % comparativement à février 2015 (Rs 12,8 milliards). Ce recul s’explique principalement par une facture pétrolière nettement moins lourde : Rs 1,4 milliard (-Rs 610 millions). On observe également que les importations de produits manufacturés « classified chiefly by material » ont coûté moins : Rs 1,9 milliard contre Rs 2,6 milliards en février 2015. Par contre, le coût des produits alimentaires a pris l’ascenseur (de Rs 2,2 milliards à Rs 2,5 milliards) alors que celui des machines et équipement de transport s’est stabilité autour de Rs 3,2 milliards.
Chez les fournisseurs, la Chine s’est maintenue en tête avec des exportations de Rs 1,9 milliard mais en forte baisse comparativement au mois correspondant de l’année écoulée (Rs 2,7 milliards). L’Inde suit en deuxième position avec Rs 1,6 milliard, précédant la France (Rs 899 millions), l’Afrique du Sud (Rs 878 millions) et le Vietnam (Rs 460 millions).
Sur la base des données rendues publiques hier par Statistics Mauritius, le déficit commercial total pour les deux premiers mois de 2016 se monterait à Rs 9 milliards.