Les exportations domestiques du pays se sont élevées à environ Rs 5 milliards en juillet 2017, soit un niveau légèrement supérieur à celui enregistré pour le même mois en 2016 (Rs 4,6 milliards), indique le dernier relevé publié hier par Statistics Mauritius concernant l’évolution mensuelle de nos échanges commerciaux.
Selon Statistics Mauritius, la valeur totale des exportations a accusé une petite baisse (-Rs 39 millions à près de Rs 6,8 milliards) du fait de la faiblesse des réexportations (Rs 1,2 milliard contre Rs 1,7 milliard en juillet 2016). Les recettes d’approvisionnement des navires ont atteint Rs 516 millions contre Rs 498 millions pour le mois correspondant de l’année dernière.
La répartition des recettes par catégorie de produits exportés indique que le pays a exporté des produits alimentaires pour une valeur totale de l’ordre de Rs 2,4 milliards comparativement à Rs 2,1 milliards en juillet 2016. Les exportations de produits manufacturés divers, incluant le textile et l’habillement, ont rapporté environ Rs 2,4 milliards, soit un montant inférieur à celui enregistré pour le même mois en 2016 (Rs 2,6 milliards). Les exportations de machines/équipements de transport ont également chuté, passant de Rs 674 millions à Rs 273 millions.
Le Royaume Uni a été le premier marché à l’exportation pour un montant de Rs 794 millions. La France s’est retrouvée à la deuxième place avec des achats se chiffrant à Rs 788 millions, précédant l’Afrique du Sud (Rs 602 millions), les États-Unis (Rs 592 millions) et l’Italie (Rs 475 millions). A l’exception du marché américain, les marchés précités ont tous enregistré une hausse de nos exportations.
La valeur totale des importations mauriciennes en juillet 2017 a baissé de 1,9 % comparativement à juillet 2016 pour s’élever à Rs 14,7 milliards. Ce repli s’explique principalement par la réduction des importations sous l’item « machinery and transport equipment » dont le montant s’est chiffré à Rs 3,2 milliards par rapport à Rs 3,8 milliards en juillet 2016. En revanche, il y a eu progression de la valeur des importations de produits pétroliers (de Rs 2,1 milliards à Rs 2,5 milliards). La facture pour les produits manufacturés « classified chiefly by material » a augmenté légèrement (+ Rs 54 millions à Rs 2,4 milliards) alors que celle des produits alimentaires s’est stabilisée autour de Rs 3,1 milliards.
L’Inde s’est maintenue à la première place des pays fournisseurs, exportant pour Rs 2,7 milliards vers Maurice. La Chine est à la deuxième place avec Rs 2,3 milliards suivie de l’Afrique du Sud (Rs 1,6 milliard), de la France (Rs 1,1 milliard) et du Japon (Rs 483 millions).
Le déficit commercial pour juillet 2017 se monte à Rs 6,8 milliards et est en baisse comparativement à juin 2017 (-Rs 7,3 milliards).