Une baisse conséquente (-21,1%) de nos exportations en mars 2016 a eu un impact plus approfondi sur la balance de notre commerce extérieur, provoquant une augmentation plus importante du déficit à Rs 6,9 milliards, par rapport à Rs 5,4 milliards en mars 2015.
Les données rendues publiques hier par Statistics Mauritius font apparaître que les exportations de mars 2016 ont rapporté Rs 6,9 milliards, contre Rs 8,8 milliards pour le mois correspondant de l’année précédente. Le recul des recettes d’exportation est dû principalement à une contre-performance sous l’item « machinery and transport equipment », les produits exportés ne rapportant que Rs 257 millions par rapport à Rs 1,9 milliard en mars 2015. Dans le passé, l’équipement de télécommunications, dont des téléphones portables, constituait le gros des exportations sous cet item. Mais depuis quelques mois, un fléchissement du marché a été noté.
Maurice a également enregistré des recettes en baisse pour les produits alimentaires exportés, soit Rs 2,1 milliards, contre Rs 2,4 milliards pour le même mois l’année dernière. Les exportations de produits manufacturés classifiés par matériaux ont en outre subi une réduction, passant de Rs 851 millions à Rs 685 millions. En revanche, les exportations de produits manufacturés divers, dont le textile, ont tenu la gageure, se maintenant autour de Rs 2,6 milliards.
Le Royaume-Uni a gardé sa place de premier marché d’exportation pour Maurice, affichant des achats à Rs 846 millions. Il précède la France (Rs 712 millions), l’Italie (Rs 556 millions), l’Afrique du Sud (Rs 555 millions) et les États-Unis (Rs 547 millions). À noter que les marchés britannique et américain sont en baisse contrairement aux trois autres susmentionnés.
La valeur des importations mauriciennes a aussi connu une diminution en mars 2016, se chiffrant à Rs 13,8 milliards par rapport à Rs 14,2 milliards pour le mois correspondant de 2015. Cette réduction est attribuable dans une grande mesure à une facture réduite pour les machines et équipements de transport importés, le montant passant de Rs 4,4 milliards à Rs 3,1 milliards. Statistics Mauritius fait état d’une progression des achats de produits alimentaires (de Rs 2,8 milliards à Rs 3,2 milliards), de produits pétroliers (de Rs 1,8 milliard à Rs 2 milliards) et de produits chimiques (de Rs 1 milliard à Rs 1,2 milliard).
Au niveau des fournisseurs, l’Inde a ravi la première place à la Chine, exportant pour Rs 2,5 milliards de produits divers vers Maurice, contre Rs 1,8 milliard en mars 2015. La Chine, avec des exportations de l’ordre de Rs 2 milliards, a affiché une performance en baisse (Rs 2,9 milliards en mars 2015). La troisième place est occupée par l’Afrique du Sud (Rs 1,1 milliard), qui devance la France (Rs 1,04 milliard) et le Brésil (Rs 534 millions). Nos importations de ces trois derniers pays sont en augmentation.  
Notons par ailleurs que le déficit commercial s’est élevé à environ Rs 4,4 milliards et Rs 4,6 milliards en janvier et février 2016 respectivement. Statistics Mauritius fera bientôt le bilan du premier trimestre 2016.