Le déficit de notre commerce extérieur pour novembre 2012 s’est creusé pour atteindre Rs 10,5 milliards par rapport à Rs 7,8 milliards pour le mois correspondant de 2011, soit une hausse de 35,2 %. C’est ce que rapporte ce matin Statistics Mauritius dans son dernier relevé mensuel sur l’évolution de nos échanges commerciaux.
Les données officielles pour novembre 2012 montrent une forte progression des importations qui se sont élevées à Rs 17,1 milliards contre Rs 13,7 milliards pour le même mois de l’année précédente. Cette croissance est expliquée par un alourdissement de la facture pétrolière qui a atteint Rs 4,3 milliards contre Rs 1,9 milliard en novembre 2011. On observe également que les exportations de produits alimentaires se sont accrues pour se chiffrer à Rs 3,4 milliards, soit environ Rs 700 millions de plus que pour le mois correspondant de 2011.
Statistics Mauritius indique par ailleurs que les importations de machines/équipements de transport ont augmenté d’environ Rs 200 millions pour s’élever à Rs 2,8 milliards alors que la valeur de produits manufactures classifiés par matériaux est passée de Rs 2,5 milliards à Rs 2,9 milliards.
Pour ce qui est des exportations, les données de Statistics Mauritius indiquent une augmentation de 11 % comparativement à novembre 2011, les recettes atteignant Rs 6,5 milliards. La valeur des produits alimentaires exportes s’est chiffré à Rs 2,1 milliards contre Rs 1,7 milliard en novembre 2011. Croissance également des exportations de produits manufactures divers, incluant le textile/habillement, qui ont rapporté Rs 2,7 milliards contre Rs 2,3 milliards pour le même mois de l’année précédente.
Le principal marché d’exportation en novembre 2012 a été le Royaume-Uni (Rs 1,3 milliard) qui a affiché une progression d’un peu plus de Rs 200 millions. La France (Rs 721 millions) a occupé la deuxième place, talonnée par l’Afrique du Sud (Rs 715 millions) alors que les États-Unis (Rs 488 millions) et l’Italie (Rs 379 millions) se sont retrouvés aux quatrième et cinquième places.
Au niveau des fournisseurs, l’Inde s’est nettement démarquée avec Rs 4,7 milliards contre Rs 2,2 milliards en novembre 2011. Cette performance est expliquée par des importations accrues de produits pétroliers. L’Inde a précédé la Chine (Rs 2,7 milliards) qui a également amélioré ses ventes (+Rs 528 millions), la France (Rs 1,6 milliard), l’Afrique du Sud (Rs 949 millions) et l’Espagne (Rs 696 millions). À noter que ces trois derniers pays ont aussi augmenté leurs exportations vers Maurice. Soulignons que l’Inde, la Chine et la France représentent plus de 50 % de nos importations totales.