Statistics Mauritius prévoit, dans sa revue de nos échanges commerciaux, une balance déficitaire de Rs 83 milliards pour 2015, un montant plus élevé que celui enregistré en 2014 (Rs 76,8 milliards).
Se basant sur les tendances passées et les informations provenant de diverses sources, Statistics Mauritius s’attend à ce que les exportations pour cette année rapportent Rs 97 milliards alors que la facture des importations pourrait tourner autour de Rs 180 milliards. L’année dernière, les exportations (valeur FOB) avaient rapporté Rs 95,2 milliards, en hausse par rapport aux Rs 88 milliards réalisées en 2013. Les importations en 2014 avaient coûté Rs 172 milliards, soit environ Rs 6,5 milliards de plus que l’année précédente. Le déficit commercial 2014 s’est chiffré à Rs 76,8 milliards contre Rs 77,5 milliards en 2013.
Analysant les recettes d’exportation pour l’année écoulée, Statistics Mauritius observe que les produits alimentaires ont rapporté Rs 25,1 milliards, soit 7,7 % de moins qu’en 2013. Ce sont principalement les exportations de sucre (-17,9 %) et de produits de la mer (-4,4 %) qui ont chuté. Les données officielles indiquent que la valeur des exportations de produits manufacturés divers a augmenté de 5,5 % en 2014, les produits textiles et d’habillement faisant mieux (+ 6,5 %) comparativement à 2013. Les exportations de pierres précieuses et semi-précieuses se sont accrues sensiblement (+ 34,1 %).
Pour ce qui est des importations, on observe que la facture pétrolière, qui s’est chiffrée à Rs 32,9 milliards, a diminué de 8,2 %. Il en a été de même pour les importations de produits alimentaires qui ont baissé de 0,7 % pour se situer à Rs 31,5 milliards. Les importations de machines et d’équipement de transport ont progressé de 29 % pour atteindre environ Rs 42 milliards, une croissance attribuable en grande partie aux importations (+ 127,4 %) d’équipement de télécommunications (téléphones portables, en particulier) destiné à la réexportation. Par ailleurs, on relève que les importations de ciment (-17, 1 %), de barres de fer (-15,5 %) et d’autres produits en métaux (-16,7 %) ont diminué en 2014, une situation qui reflète les difficultés qu’a connues le secteur de la construction pendant l’année.
Le tableau des principaux marchés d’exportation de Maurice en 2014 montre le Royaume Uni à la première place avec des achats légèrement supérieurs à Rs 11 milliards (13,6 % du total). Les autres principaux pays destinataires sont dans l’ordre la France (11,3 %), les Émirats Arabes Unis (10,7 %), les États-Unis (10,5 %), l’Afrique du Sud (7,1 %), l’Italie (6,5 %) et Madagascar (6,5 %). Le marché des Émirats a enregistré une progression de 754,6 % grâce aux réexportations d’équipements de télécommunications.
S’agissant des pays fournisseurs, l’Inde avec des ventes de l’ordre de Rs 37,2 milliards, s’est maintenue à la première place devant la Chine (Rs 27,8 milliards). Puis viennent la France (Rs 13,1 milliards) et l’Afrique du Sud (Rs 11,3 milliards).