Après une baisse conséquente notée en février dernier, le déficit de notre commerce extérieur est reparti à la hausse le mois suivant, soit Rs 6,9 milliards contre Rs 4,7 milliards en mars 2012. C’est ce qu’indique le dernier relevé mensuel de Statistics Mauritius sur l’évolution de nos échanges commerciaux.
Alors qu’en février 2013, le déficit commercial (Rs 4,3 milliards) avait subi un repli important comparativement à son niveau de février 2012 (-Rs 7,4 milliards), les données pour mars 2013 montrent que la situation s’est corsée avec un accroissement de 45,9 % du déficit qui s’est établi à Rs 6,9 milliards. Par rapport à février 2013, on observe une aggravation du déficit (+60 %).
Selon les données préliminaires de Statistics Mauritius, la facture d’importation s’est alourdié en mars 2013, atteignant Rs 14,4 milliards par rapport à Rs 11,9 milliards pour le mois correspondant de 2012 et Rs 10,8 milliards en février 2013. Cette progression est expliquée par des importations accrues de carburants (de Rs 2,1 milliards à Rs 4,1 milliards) et de produits alimentaires (de Rs 2,3 milliards à Rs 3 milliards) alors que les achats de machines et d’équipement de transport ont diminué d’environ Rs 480 millions pour passer à Rs 2,1 milliards.
La valeur des importations (produits pétroliers en particulier) en provenance de l’Inde a subi une forte hausse en mars 2013, passant de Rs 2,3 milliards à Rs 4,4 milliards). La Grande Péninsule devance largement la Chine (Rs 1,4 milliard) au niveau des pays fournisseurs. La France se retrouve en troisième position avec Rs 1,2 milliard devant l’Afrique du Sud (Rs 1 milliard) et l’Espagne (Rs 898 millions). À l’exception de la Chine, les importations des autres pays susmentionnés ont augmenté, indique Statistics Mauritius.
S’agissant des exportations, une légère hausse (+4,2 %) a été enregistrée en mars 2013 (Rs 7,5 milliards contre Rs 7,2 milliards pour le même mois de 2012) mais comparativement à février 2013, la progression est plus importante (+14,8 %). Les exportations de produits alimentaires ont rapporté Rs 2,4 milliards contre Rs 2,2 milliards en mars 2012. Par contre, la valeur des produits manufacturés divers (qui incluent les produits d’habillement) a chuté, passant de Rs 2,7 milliards à Rs 2,4 milliards. L’approvisionnement (carburants et autres) des navires a rapporté Rs 1,5 milliard contre Rs 1,2 milliard pour le mois correspondant de l’année dernière.
Le Royaume Uni demeure en tête de nos principaux marchés, avec des achats totaux de l’ordre de Rs 1,1 milliard (Rs 1,2 milliard en mars 2012), soit 18 % du total. Les exportations vers la France, le deuxième marché, ont diminué, se chiffrant à Rs 684 millions (Rs 920 millions en mars 2012). L’Italie (Rs 638 millions), les États-Unis (Rs 591 millions) et l’Afrique du Sud (Rs 495 millions) forment le groupe de tête.