Le déficit de notre commerce extérieur en septembre 2012 a diminué de façon notable, s’élevant à Rs 5,6 milliards comparativement à près de Rs 7 milliards en septembre 2011. Une baisse sensible de la facture des produits alimentaires est à l’origine de ce déficit réduit.
Selon Statistics Mauritius, les exportations totales en valeur FOB (Free on Board) ont rapporté Rs 6,1 milliards en septembre contre Rs 5,9 milliards pour le mois correspondant de l’année dernière. Cependant, en comparaison aux exportations d’août 2012 (Rs 6,7 milliards), un recul est enregistré. Pour ce qui est des importations en valeur CIF
(Cost Insurance Freight), la facture s’est élevée à Rs 11,8 milliards, en repli par rapport aux Rs 12,9 milliards de septembre 2011 et des Rs 14,2 milliards d’août 2012.
La baisse des importations s’explique principalement par une facture alimentaire en diminution : de Rs 2,7 milliards en septembre 2011 à Rs 2 milliards en septembre 2012. En août 2012, les produits alimentaires avaient coûté un peu plus de Rs 2,5 milliards. Statistics Mauritius rapporte que le pays a également acheté moins de machines/équipements de transport, la valeur passant de Rs 2,5 milliards à Rs 2,2 milliards. On note par ailleurs que les coûts des produits manufacturés divers ont régressé d’environ Rs 150 millions pour se situer à Rs 1,1 milliard. Par contre, la facture pétrolière a augmenté de plus de Rs 220 millions pour atteindre Rs 2,2 milliards même si comparativement à août 2012 (Rs 3,5 milliards), elle a fortement chuté.
Au niveau des exportations, les produits alimentaires ont rapporté plus (Rs 1,9 milliard contre Rs 1,7 milliard en septembre 2011) mais la valeur des produits manufacturés divers, incluant les produits textiles et d’habillement, a accusé une baisse de Rs 2,5 milliards à Rs 2,4 milliards. Statistics Mauritius fait état d’une réduction de 8,4 % des exportations par rapport à août 2012.
S’agissant des marchés, le plus porteur est le Royaume-Uni avec des achats de Rs 1,1 milliard. L’Afrique du Sud occupe la deuxième place avec Rs 686 millions, précédant la France (Rs 616 millions), les États-Unis (Rs 567 millions) et Madagascar (Rs 396 millions). Maurice a accru ses exportations vers les marchés britannique, sud-africain et malgache. Les marchés français et américain ont été en repli.
Chez les fournisseurs, l’Inde se retrouve en tête avec des ventes totalisant Rs 2,4 milliards mais en nette baisse comparativement aux Rs 3,8 milliards enregistrées pour le mois d’août 2012 (achats pétroliers en diminution). La Chine est en deuxième position avec Rs 2,2 milliards suivie de la France (Rs 910 millions), de l’Afrique du Sud (Rs 876 millions) et de l’Allemagne (Rs 367 millions).