Les bases en vue de la conclusion d’un traité de non double imposition entre le Gabon et Maurice ont été jetées cette semaine à l’occasion de la visite d’une délégation de hauts officiels du gouvernement gabonais à Maurice. La délégation était dirigée par Guy Christian Mounguengui du ministère gabonais des Affaires étrangères.
La délégation était également composée de Brice Reteno N’Diaye et Paul Abessolo, de la Direction Générale des Impôts au ministère de l’Économie, de Basile Edmond Lindoughou du ministère des Affaires étrangères, d’Eugene Aziawor Nguimbi du ministère de la Promotion des Investissements.
Les discussions ont également porté sur un accord sur la protection et la promotion des investissements.
Durant leur séjour les membres de la délégation ont également rencontré le VPM et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval. Ils ont passé en revue la coopération entre nos deux pays et les relations d’amitié entre l’ancien président gabonais Omar Bongo et les dirigeants mauriciens, en particulier sir Seewoosagur Ramgoolam et sir Gaëtan Duval.
Le chef de la délégation gabonaise a souhaité avoir l’aide de Maurice dans le domaine de la formation des ressources humaines dans le secteur touristique.
Les membres de délégation gabonaise se sont aussi entretenus avec les dirigeants d’IBL dont son CEO Nicolas Maigrot. Il a été question d’un accord dans le domaine de la pêche, une industrie très développée au Gabon. Ce pays est aussi un gros producteur de produits pétroliers et de bois.
Pas moins de 13 DTAA et cinq IPPA ont déjà été signés avec des pays africains, dont le dernier en date avec le Kenya.