La valeur totale de nos échanges commerciaux avec les pays membres du Marché Commun d’Afrique orientale et australe (COMESA) a augmenté en 2013 pour atteindre Rs 11,7 milliards contre Rs 11,2 milliards en 2012, Maurice maintenant une balance favorable avec ces pays. Pour ce qui est de la Communauté de Développement d’Afrique australe (SADC), les échanges ont accusé une légère baisse avec une balance déficitaire plus importante pour Maurice, de l’ordre de Rs 2,2 milliards.
Le bilan des échanges 2013 avec la vingtaine de pays du bloc COMESA indique que les importations mauriciennes de ces pays se sont accrues, passant de Rs 4,7 milliards à Rs 5,4 milliards, progression grandement attribuable aux produits importés (principalement des produits de la mer) des Seychelles qui ont fait un bond conséquent : de Rs 490,2 millions à environ Rs 1,5 milliard. Maurice a augmenté également ses achats de Madagascar qui sont passés de Rs 631,1 millions à Rs 751,2 millions. En revanche, les importations d’Égypte et du Kenya ont subi une réduction à Rs 1,1 milliard (-Rs 60 millions) et Rs 1,4 milliards (- Rs 185 millions) respectivement.
Concernant les exportations mauriciennes vers les pays membres du COMESA, les données de Statistics Mauritius montrent un affaiblissement : de Rs 6,5 milliards en 2012 à Rs 6,3 milliards en 2013. Les exportations vers Madagascar ont subi un recul, s’élevant à Rs 4,5 milliards contre Rs 4,6 milliards l’année précédente. Ce repli a été en partie compensé par l’accroissement des exportations vers un autre pays de la sous-région, en l’occurrence les Seychelles qui ont acheté des produits mauriciens pour une valeur de Rs 939 millions l’année dernière par rapport à Rs 882,8 millions en 2012. On observe, par ailleurs, que les exportations vers le Rwanda ont été en hausse à près de Rs 160 millions (+Rs 37,5 millions) alors que dans le cas des Comores, du Kenya, du Malawi, de l’Ouganda et de la Zambie, un fléchissement a été noté.
Pour ce qui est de la SADC, les importations 2013 ont augmenté d’environ Rs 650 millions pour se chiffrer à Rs 14,2 milliards. Par contre, les exportations vers les pays membres de ce bloc régional ont diminué, passant de Rs 12,7 milliards à près de Rs 12 milliards. La balance commerciale entre Maurice et ses partenaires de la SADC s’est détériorée, le déficit grimpant à Rs 2,2 milliards par rapport à Rs 826,8 millions en 2012. Les échanges avec l’Afrique du Sud, notre premier partenaire au sein de la SADC, ont régressé, la balance commerciale demeurant toujours favorable à l’Afrique du Sud pour environ Rs 4,2 milliards.
Selon Statistics Mauritius, la hausse de nos importations de la SADC est expliquée en grande partie par des achats accrus des Seychelles, de Madagascar, de la Tanzanie. Côté exportations, on a constaté une progression au niveau des marchés botswanais, mozambicain et seychellois. Les exportations vers les marchés sud-africain, malgache, malawite, tanzanien et zambien ont été en baisse.