Les échanges commerciaux entre Maurice et, d’une part, les pays membres du Marché commun d’Afrique australe et orientale et, d’autre part, avec ceux de la Communauté de développement d’Afrique australe se sont beaucoup améliorés l’année dernière. C’est ce qui ressort d’un récent rapport publié par Statistics Mauritius. Dans les deux cas, une progression notable des exportations mauriciennes est à souligner.
Tout va bien en ce qui concerne nos exportations, selon un rapport publié par Statistics Mauritius. Les échanges commerciaux entre notre pays et ceux membres du Marché commun d’Afrique australe et orientale (COMESA) se sont grandement améliorés l’an dernier. Autant d’ailleurs qu’avec les pays de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC). Ainsi, au niveau du COMESA, les exportations mauriciennes sont passées de Rs 5,6 milliards en 2011 à Rs 6,5 milliards en 2012, alors que les importations, elles, ont enregistré une augmentation plus faible (de Rs 4,6 milliards à Rs 4,7 milliards). La balance commerciale, qui était d’environ Rs 1 milliard en 2011 en faveur de Maurice, a progressé pour atteindre Rs 1,8 milliard l’année dernière. Selon Statistics Mauritius, l’accroissement des exportations mauriciennes vers Madagascar (de Rs 4 milliards environ en 2011 à Rs 4,6 milliards en 2012) explique en grande partie l’amélioration du solde commercial pour l’ensemble de la région du COMESA. Mais on remarque que Maurice a également accru ses exportations vers le Kenya (de Rs 281,7 millions à Rs 327,7 millions) mais a aussi importé davantage de ce pays (de Rs 1,3 milliard à Rs 1,6 milliard). Les échanges avec les Seychelles ont, par ailleurs, augmenté, tout en demeurant favorable à Maurice. En revanche, le déficit avec l’Égypte s’est accentué, passant de Rs 938 millions à près de Rs 1,1 milliard. Pour ce qui est des autres pays du bloc COMESA, on note une hausse de nos exportations vers les Comores, le Malawi, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe.
Concernant la SADC, les exportations mauriciennes ont augmenté de Rs 2,6 milliards pour atteindre Rs 12,8 milliards pendant que nos achats, eux, sont restés à hauteur de Rs 13,5 milliards. Outre la croissance des exportations vers Madagascar (la Grande île fait partie à la fois du COMESA et de la SADC), c’est l’Afrique du Sud qui est le premier marché régional de Maurice. Les ventes vers ce pays ont en effet fait un grand bond en avant, passant de Rs 5 milliards à Rs 6,7 milliards, alors que nos importations d’Afrique du Sud se sont, elles, stabilisées autour de Rs 10,5 milliards. Maurice continue de réduire son déficit commercial avec l’Afrique du Sud, qui se maintient comme premier fournisseur avec une part de 77,7%.
Il faut de plus signaler la forte croissance des échanges avec la Tanzanie, les importations grimpant de Rs 86,8 millions à Rs 222 millions, les exportations passant de Rs 71,3 millions à Rs 214,3 millions. Le Mozambique, qui ne fait pas partie du COMESA, a exporté pour un montant de Rs 822,5 millions vers Maurice en 2012, contre Rs 732,1 millions en 2011. En revanche, ses achats de Maurice ont baissé de 40% pour atteindre Rs 22,3 millions.