Faut-il croire en la séparation de pouvoirs entre la chambre des commissaires des courses et celle du board des administrateurs du Mauritius Turf Club (MTC)? La question mérite plus que jamais d’être posée après Week-End ait observé ces dernières semaines le va-et-vient incessant, presque sur la pointe des pieds du commissaire Tanvir Adamjee dans la loge du président du MTC, comme le démontre notre photo prise le samedi 24 mai.
C’est sans doute ces visites impromptues dans la loge présidentielle, récemment connue pour être le théâtre d’engueulades et de querelles mais rectifiée depuis,qui donnent des ailes à Tanvir Adamjee. On raconte, en effet, que Monsieur Adamjee veut que son Racetime soit sur sa table avant qu’il n’arrive au Champ de Mars chaque samedi. Si récemment, Samraj Mahadia avait  bien voulu faire le “facteur” par contre le samedi suivant, avec raison, ce membre du «Racing Departement» du MTC a fait comprendre que ce n’était pas son travail. Ce qui aurait poussé Monsieur Adamee de rapporter l’affaire au président, Gilbert Merven. Ce dernier n’a pas tardé à écouter Samaraj Mahadia.
Mais l’histoire ne nous dit pas si l’ex-jockey mauricien et ancien président de l’association des jockeys a courbé l’échine ou s’il a tiré la cravache.