Dawood Rawat

Après le renvoi du rendez-vous de Dawood Rawat avec la commission d’enquête instituée pour faire la lumière sur la vente des actions détenues par la BAI au sein de Britam Kenya en novembre 2018, une rencontre entre les représentants légaux de l’ex-Chairman Emeritus du défunt groupe BAI et la commission devrait se tenir ce mardi.

En effet, selon nos recoupements d’informations, cette rencontre devrait voir non seulement la participation du président de la commission d’enquête, l’ancien juge Bushan Domah, et un de ses assesseurs, Imrith Ramtohul, ainsi que des représentants du State Law Office.

Dans un premier temps, la commission avait annulé la visioconférence prévue pour l’audition de Dawood Rawat en évoquant des “procedural issues”. Cette réunion a pour but de discuter des modalités de la déposition de l’ancien patron de la BAI. Ce dernier avait fait part de son souhait de déposer devant cette commission et devait faire des représentations sur les 23,4% d’actions détenues autrefois par la BAI au sein de Britam Kenya, et qui ont été vendues à Rs 2,4 milliards à un consortium d’actionnaires de cette même compagnie. Il avait indiqué que ses droits sur ces actions n’avaient pas été pris en compte lors de cette vente.

Dans le camp Rawat, l’on n’a pas encore réagi de manière formelle à l’invitation de participer à une telle réunion. Ce matin, on attendait toujours les directives de Dawood Rawat à ce sujet, laissait-on entendre dans les milieux informés. L’on se demande si ce n’est pas parce que cette rencontre peut à n’importe quel moment compromettre le rôle de l’assesseur Sattar Hajee Abdoula qui s’était rendu à Paris pour négocier avec Dawood Rawat, juste après le crash de la BAI en avril 2015, que la commission tergiverse autour de cette audition.