L’inspecteur Rujub Muhammad Assad souhaite que le Diary Book qu’il a soumis pour les besoins de l’enquête en phase avec la Commission Lam Shang Leen sur la drogue, soit conservé sous haute sécurité.

Dans cette optique, l’inspecteur Rujub, en poste à la Special Support Unit, a déposé une « precautionary measure », ce mardi 9 octobre, au poste de police de Plaine-Verte.

Dans sa déposition, l’inspecteur Assad Rujub a rapporté qu’il avait entendu sur les ondes d’une radio privée que l’ASP Tuyau avait déclaré que le plaignant aurait formulé de fausses allégations à son égard.

Contacté par la rédaction, l’Inspecteur Assad Rujub a avancé que « tou seki mo finn dir dan mo affidavit, li vre ». Et d’ajouter: « Mo pena nanie pou kasiet ».

En conclusion du rapport sur la Commission d’enquête sur la drogue, l’inspecteur Assad Rujub a juré un affidavit dans lequel il a précisé que lors d’une opération effectuée le 27 juillet 2012, l’ASP Tuyau était bien sur les lieux.

Pour sa part, l’assistant-surintendant de police Hector Tuyau a fait une déposition au Central Criminal Investigation Department, ce mardi, contre l’Inspecteur Assad Rujub, et ce, pour les allégations à son encontre.