Le ministre des Finances et Premier ministre, Pravind Jugnauth

Une somme de Rs 318,8 millions sera dépensée pour les prochaines élections législatives et l’élection partielle. C’est ce qu’a répondu le Premier ministre, Pravind Jugnauth, à une question du député Sangeet Fowdar au sujet de ces dépenses qui sont passées de Rs 197,9 millions dans le Budget 2018/19 à Rs 317,8 millions dans le Budget 2019/20.

Selon le Premier ministre, cette somme sera utilisée pour le paiement, entre autres, des “election fees”, du déplacement du personnel et de l’allocation pour la supervision des élections. Selon les chiffres, une somme de Rs 17,5 millions sera déboursée pour l’enregistrement des électeurs et Rs 300 millions pour l’organisation des élections.

Le député Adrien Duval, qui s’est aussi intéressé aux dépenses, qui seront effectuées pour l’enregistrement des électeurs, a voulu savoir combien d’électeurs qui sont des citoyens du Commonwealth et qui se sont fait enregistrer pour cet exercice selon la Constitution. Selon les informations fournies au Premier ministre, le bureau du Commissaire électoral compile ce registre en ce moment.

S’agissant du rapport, qui doit être soumis par l’Electoral Boundaries Commission, le Premier ministre avance que l’EBC avait effectué des “public hearings” en avril, septembre et novembre 2018 ainsi qu’en avril dernier. Suite à cet exercice, le rapport sera soumis cette année.
Par ailleurs, une somme de Rs 300 millions a été votée pour des frais légaux aux avocats, qui représenteront l’Electoral Supervisory Commission et l’Electoral Boundaries Commission, où trois cas sont devant la Cour suprême et peuvent être appelés à n’importe quel moment.

À une question de la députée Malini Sewocksing sur l’extra-assistance, Pravind Jugnauth répond que ce fonds est pour le paiement d’un Advisor contractuel, qui obtient un salaire de Rs 56 450 mensuellement. Il s’agit d’un ancien officier du bureau de l’Electoral Commission parti à la retraite. Au sujet du poste du secrétaire de l’Electoral Supervisory Commission et de l’Electoral Boundaries Commission, aucun fonds n’a été mis de côté. Selon le Premier ministre, un Deputy Secretary au bureau du Premier ministre est en ce moment affecté comme secrétaire au sein de ces deux commissions et reçoit une allocation de Rs 6 600 mensuellement.