Le Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI) Jean-Claude de l’Estrac a été désigné pour agir en tant que porte-parole des pays de l’Afrique oriental et australe (AfOA) ainsi que de l’océan Indien à la Commission européenne la semaine dernière à Bruxelles. Pour l’occasion, il a rappelé le rôle de premier plan des organisations de l’AfOA-OI en faveur de l’intégration régionale et du développement, ce qui a été démontré lors d’actions conjointes menées tout au long de la semaine à Bruxelles. La prochaine réunion du Comité interrégional de coopération (CIRC) se tiendra à Maurice du 12 au 15 novembre.
Parlant au nom des quatre organisations réunies sous le CIRC jeudi dernier, Jean-Claude de l’Estrac a plaidé pour que « le rôle central de nos organisations régionales soit clairement défini et indiqué dans les lignes directrices de la Commission européenne et dans le Programme indicatif régional du 11e Fonds européen de développement (FED) que nous signerons », ce qui n’est pas tout à fait explicite dans les documents ayant circulé jusqu’à présent. Les organisations régionales (EAC, Comesa, IGAD et COI) ont insisté auprès de la Commission européenne pour que leur rôle moteur pour l’intégration régionale soit clairement énoncé dans les documents qui circulent et qui seront finalisés pour le 11e FED. Requête qui a été agréée par la Commission européenne. Ainsi, les organisations régionales ont été reconnues comme étant « les championnes de l’intégration régionale ». Ce sont elles qui ont le mandat premier pour conduire ce processus dans la mesure où elles poussent l’agenda politique de l’intégration régionale au niveau des États. Les pays membres sont parfois un peu repliés sur eux-mêmes, privilégiant les intérêts nationaux sans toujours saisir l’opportunité de l’intégration régionale.
Dans le cadre du 11e FED, il s’agit donc de réaffirmer la primauté des organisations régionales dans ce processus, et donc dans la gestion des fonds et la conduite des projets.
La réunion de jeudi dernier s’inscrivait dans le cadre de la programmation du 11e FED.
Les Secrétaires généraux des organisations régionales d’Afrique orientale, australe et de l’océan Indien (AfOA-OI) ont discuté des modalités de cette enveloppe d’aides avec les représentants du Service d’action extérieure (SAE) et de la direction du Développement et de la coopération (DEVCO) de la Commission européenne. A cette occasion, ils ont rappelé le rôle moteur de leurs organisations pour la gestion de ces fonds en faveur de l’intégration régionale, rôle que reconnaît l’Union européenne.