Le rapport de la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême, suscite une certaine impatience avec des signes de stress dans certains milieux. Pourtant, même si le document n’a pas encore été soumis officiellement au président par intérim de la République, Barlen Vyapoory, les spéculations, s’apparentant à une opération « Devir Rapor » dans la pure tradition des exercices de « Devir Lanket » dans des affaires de drogue, devront aller crescendo jusqu’à ce que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, soit en possession de la version officielle du rapport sur la drogue en vue de la rendre publique.

D’aucuns affirment qu’il ne serait pas exagéré d’ajouter que cette étape ne serait franchie qu’une fois l’Assemblée nationale ajournée à la fin du mois pour les traditionnelles vacances d’hiver, question d’éviter Private Notice Questions et Parliamentary Questions de l’opposition au gouvernement…