Le trafiquant de drogue, Peroumal Veeren, condamné à purger une peine de prison d’une trentaine d’années pour le délit avéré de trafic de drogue, a remis en perspective la Zanfan Lakaz Connection du Sun Trust dans le réseau de trafic de drogue. C’était lors de son audition, cet après-midi, devant la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême, Paul Lam Shang Leen. Ainsi, il a fait des allégations à l’encontre du Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, par rapport au financement de l’importation de l’héroïne tout en citant les noms du directeur de Brillant Resources Consulting Ltd, Geanchand Dewdanee, en état d’arrestation depuis le 13 mars dernier dans le sillage de la saisie de 135 kilos d’ héroïne dans six compresseurs venant d’Afrique Sud à bord du MSC Ivana. Outre le nom de Navind Kistnah, qui caresse l’ambition de devenir le Star Witness-in-Waiting, ce trafiquant de drogue a également impliqué l’ancien ministre Mahen Gowressoo dans cette affaire de drogue.
« Pravind Jugnauth, Mahen Gowressoo ek Geanchand Dewdanee ki finans linportasion la drog dan Moris. Mo pena ase larzan pou fer sa. Mo zis enn pion », devait alléguer en substance Peroumal Veeren lors de ses règlements de comptes devant la commission Lam Shang Leen. Il a aussi ajouté que par rapport à la quantité record de drogue saisie en mars dernier, soit les 157 kilos de mars, « bannla inn dir Kistnah pran sarz sa zafer-la ».
Peroumal Veeren a également ouvert le chapitre du financement de la campagne électorale avec « larzan la drog ». « Avek larzan ladrog ti finans kanpagn Pravind Jugnauth », a-t-il également fait comprendre.
Le porte-parole du gouvenement et du MSM prévoit un point de presse à 17 heures pour commenter le déroulement des travaux de la commission Lam Shang Leen du jour.