Avec la confirmation quasi certaine du Sri Lanka comme le prochain pays pour accueillir le Commonwealth Heads of Government Summit (CHOGM) en 2013, Maurice devra se tenir prête pour celui de 2015. C’est ce qui découle du Sommet du Commonwealth à Perth, qui prendra fin cet après-midi avec la publication de la Déclaration de Perth. Un autre fait majeur des délibérations au sein du Commonwealth est la reconnaissance du plan d’action de Maurice dans la lutte contre la piraterie dans cette partie de l’océan Indien.
Les voix qui se sont élevées au sein du Commonwealth pour dénoncer les abus des Droits de l’Homme au Sri Lanka, n’auraient pas été aussi puissantes au point de pouvoir remettre en question le choix intervenu en 2009 à Trinidad et Tobago. Sur la base des premières contestations contre le Sri Lanka avant même le coup d’envoi du Sommet de Perth, notamment les objections du Canada, la partie mauricienne a dû faire preuve de doigté diplomatique pour ne pas frustrer les ambitions du Sri Lanka face aux initiatives de certains pays pour que Maurice soit privilégiée pour 2013 et reportant Colombo pour 2015.
Mais des informations glanées par Week-End, hier, auprès de la délégation mauricienne à Perth, confirment le scénario arrêté lors du Sommet de Trinidad et Tobago. La délégation mauricienne, menée par le Premier ministre, Navin Ramgoolam, avait eu des consultations avec celle dirigée par le président du Sri Lanka pour mieux préciser ses positions sur cette question et éclaircir toute éventuelle zone d’ombre.
Par ailleurs, un Indian Ocean Piracy Forum, présidé conjointement par la baronne Catherine Ashton, vice-présidente de l’Union Européenne, et Kevin Ruud, ministre des Affaires étrangères d’Australie, a réuni, vendredi au moins 24 pays et organisations internationales participant au CHOGM 2011. L’accent était axé sur l’enjeu de la piraterie au large des côtes de la Somalie et la nécessité d’une coopération plus étroite de tous les Etats et institutions de la région.
Dans cette perspective, la ville de Perth a été choisie pour abriter l’année prochaine une importante conférence dans la lutte contre la piraterie et également des mesures pour soulager les problèmes socio-économiques en Somalie. Le plan d’action de Maurice, élaborée en 2010 lors d’une réunion régionale, a été citée en exemple de preuves concrètes face à ce grave problème affectant les pays de la région aussi bien que les échanges commerciaux par voie maritime.
En prélude à la Déclaration de Perth, qui sdera adoptée aujourd’hui, le Premier ministre de l’Australie, Julia Gillard, a annoncé la création d’un Tsar (commissaire) pour la Démocratie, les Droits de l’Homme et l’Autorité de la loi. Cette initiative découle des recommandations de l’Eminent Group of Persons (EPG), qui a proposé la mise en place d’une Charte pour le Commonwealth. Mais cette décision visant à favoriser le respect de la démocratie et du Rule of Law n’entrera en vigueur qu’en 2013.
Lors de leur Retreat sur les hauteurs de King’s Park à Perth, les chefs de gouvernement ont également adopté une Perth Declaration on Food Security. Un communiqué émis par le Commonwealth Secretariat confirme que cette déclaration se penche sur « the volatility of global food markets which have resulted in humanitarian crises around the world affecting vulnerable developing countries and measures for financial support to increase food production in African countries ».