La délégation mauricienne reviendra de l’île de Man avec une médaille de bronze. Cette médaille a été acquise par le boxeur Didier Cornet lors des Jeux du Commonwealth des Jeunes qui s’achèveront ce soir au Bowl Stadium. Toutefois, cette médaille possède un goût amer vu les circonstances dans lesquelles le représentant mauricien chez les -49 kg s’est incliné lors des demi-finales face à l’Anglais Jack Bateson.
Après avoir disposé du Papou Charles Keama en quarts de finale, Didier Cornet briguait donc une place en finale. Toutefois, le combat devait être de courte durée. Après une minute lors de la première reprise, Cornet perdait sa coquille. L’arbitre la ramassait et la remettait à l’entraîneur Richard Sunee qui la réajustait dans le fourreau. Cependant, quelques secondes plus tard, la coquille tombait de nouveau. Cette fois, l’arbitre disqualifiait purement et simplement le boxeur mauricien.
« De toute ma carrière de boxeur et d’entraîneur, je n’ai jamais vu une telle situation. C’est vraiment dommage que Didier Cornet perde dans de telles conditions. Pourtant, à l’échauffement, la coquille était bien en place », se désole Richard Sunee.
L’arbitre a-t-il pris la bonne décision en disqualifiant Cornet ? « Oui. Aucune erreur d’arbitrage n’a été commise. C’est comme le cas du protège-dents, où l’arbitre applique la disqualification en cas de récidive », affirme le juge-arbitre mauricien Sam Mungapen.
Du côté de l’athlétisme, la satisfaction est de mise avec les cinquièmes places acquises par Olivier Permal et Aurélie Alcindor en finales du 200 m et du 400 m respectivement. Le premier nommé avait remporté sa série en 21”69 avant de terminer à la deuxième place de la troisième demi-finale avec un chrono de 21”93, tout en réalisant le sixième temps de ces demi-finales. En finale, Permal se retrouvait à la cinquième place en enregistrant une performance de 21”96. Cette finale était remportée par l’Écossais Tom Holligan (21”52) devant l’Antiguais Tahir Walsh (21”66) et le Néo-Zélandais Dalton Coppins (21”75).
De son côté, Aurélie Alcindor, sixième temps à l’issue des demi-finales tenues vendredi dernier, bouclait sa finale du 400 m en 1’01”59. La médaille d’or revenait à l’Ougandaise Halima Nakaayi grâce à une performance de 56”13. Aurélie Alcindor était également en action au 200 m samedi. Lors des séries, elle terminait à la troisième place en 25”60, obtenant ainsi son visa pour les demi-finales. À ce stade de la compétition, elle se retrouvait à la cinquième place (26”61) et était ainsi éliminée. La finale était remportée par l’Anglaise Dina Asher Smith en 24”30.
En badminton, l’aventure s’est terminée au stade des quarts de finale pour Kate Foo Kune. Après avoir éliminé la Kenyane Ashni Shah et Rebar Fleary, représentante de Trinité et Tobago, la Mauricienne s’est inclinée face à l’Écossaise Kirsty Gilmour en deux manches (21-13 et 21-6). Cette dernière a décroché la médaille de bronze, tandis que les médailles d’or et d’argent sont revenues respectivement à l’Indienne Pusarla Sindhu et à la Malaisienne Sonia Cheah.
Globalement, la prestation des jeunes sportifs mauriciens à cette compétition peut être qualifiée de satisfaisante. Comme l’affirme du reste Elvis Bonne, chef de mission. « Ces jeunes possèdent un potentiel certain. Il faut qu’ils continuent à être encadrés afin qu’ils visent encore plus haut. »