C’est dans une cathédrale pleine à craquer, qu’a été célébrée dimanche après-midi la messe d’action de grâces des 40 ans de la communauté Fiat. La messe, présidée par l’Évêque du Diocèse de Port-Louis, Monseigneur Maurice Piat, était ponctuée de plusieurs témoignages de fiatistes, d’offrandes, de déclaration d’engagement de 37 aspirants membres au sein de la communauté Fiat, mais surtout d’actions de grâces, notamment de la part de Jean-Noel Adolphe, le fondateur.
La communauté Fiat a vu le jour en 1971 — dans le sillage du Concile du Vatican II, qui mettait l’accent sur le rôle du laïcat dans l’Église — à l’initiative de Jean-Noel Adolphe qui entraîna une équipe de jeunes adultes à la redécouverte de leur mission de baptisés. Les fiatistes sont aujourd’hui répartis en plusieurs communautés et services. « Mon coeur est rempli d’action de grâces. La communauté donne à travers ses différents membres, d’immenses possibilités pour que le royaume de Dieu vienne », a déclaré Jean-Noel Adolphe, lors de son témoignage à la fin de la messe. Ce dernier a mis l’accent sur l’importance de répondre à l’appel de Dieu : « Quand on dit oui à Dieu, on doit bien faire le travail… Quand on doit faire un projet pour le royaume de Dieu, on le fait tout aussi bien, voire mieux que quand on organise un anniversaire, car le travail pour le royaume de Dieu est sacré. » Jean-Noel Adolphe a par la suite insisté sur le fait de continuer à oeuvrer pour la formation du laïcat qui est la mission du foyer Fiat. « Nous devons, anciens et nouveaux membres, oeuvrer pour être une communauté vivante au sein du Diocèse de Port-Louis », a-t-il insisté.
Outre la formation des laïcs, une des étapes marquantes de la communauté a été la publication de la Parole de Chaque Jour pour la première fois en 1997. Ce livret contient les textes bibliques qui permettent aux lecteurs de lire et de méditer la Parole de Dieu quotidiennement. Aujourd’hui, 20 000 exemplaires sont imprimés mensuellement et sont accessibles dans les îles de l’océan Indien, Il existe également une version adaptée aux jeunes, la Parole de Chaque Jour Junior.
Le récit de l’annonciation de l’ange Gabriel à Marie a été choisi comme texte de l’Évangile comme une sorte de parallèle à l’histoire de Marie. Comme elle, les fiatistes ont choisi et continuent de faire la volonté de Dieu et de servir la communauté. « La vocation des fiatistes est la même que Marie, c’est-à-dire de laisser naître en nous les traits du visage du Christ », a dit Monseigneur Piat durant son homélie. Selon lui, la vocation première de tout Chrétien est de « reproduire l’image du fils de Dieu et de laisser la parole de Jésus s’incarner en nous », tout comme celle de Marie a été de « concevoir en son corps le fils de Dieu et en son coeur le visage, la mentalité, les sentiments d’amour du fils de Dieu ».
Par ailleurs, 37 aspirants membres ont formulé leurs voeux d’engagement au sein de la communauté Fiat pour deux ans.