Les opposants au Collectif Arc-En-Ciel (CAEC) et leurs tentatives d’obstruer leurs projets n’arrêteront point le combat mené par le collectif. Pour cela, la Marche des Fiertés aura bien lieu ce samedi 2 juin à Port-Louis. Lors d’un point de presse ce jeudi 31 mai, à l’hôtel Saint George, le collectif a réitéré son engagement pour l’égalité des droits et le respect de la diversité.

« Le programme n’a absolument pas changé! Nous avons envoyé les documents nécessaires pour ce défilé pacifique. Nous sommes dans notre droit constitutionnel de défilé pour la défense des droit humains », a déclaré Pauline Verner, porte-parole du CAEC.

La traditionnelle Marche des Fiertés qu’organise le collectif depuis 2005 revêtira pour cette 13e édition un cachet indianocéanique. Prévu au Caudan Waterfront, cet événement verra la participation de représentants associatifs des Seychelles, de Madagascar, de La Réunion et des Comores.

Maneesh Gobin, Attorney General, et Alain Wong, ministre de l’Intégration sociale, seront eux présents le vendredi 1er juin au programme axé sur le plaidoyer de la cause LGBT. Celui-ci vise à ce que soient rendus légal les rapports sexuels par sodomie entre deux personnes consentantes.

Des personnalités étrangères, dont le célèbre militant LGBT québécois Richard Burnett, seront elles présentes samedi. Liliane Laventure-Burnett, fille de l’ancien maire de Port-Louis Félix Laventure, fera également le déplacement. L’ancien Attorney General des Seychelles, Ronny Govinden, et le procureur général des Seychelles, Judy Tirant, interviendront pour leur part sur le changement de loi opéré aux Seychelles, le 17 mai 2016, qui criminalise les relations « contre-nature » et la sodomie.

« Pour la première fois, le CAEC a obtenu le soutien du National CSR Foundation pour mener à bien ses projets de plaidoyer et de sensibilisation, incluant le workshop et une partie de la Marche des Fiertés. Il s’agit d’une grande première et le CAEC est fier que la fondation ait cru en ces projets », a fait ressortir Pauline Verner.