Les choses s’organisent petit à petit dans le monde des services mobiles qui recèle un véritable potentiel de croissance et de développement. Dans quelques jours, débutera l’atelier de travail Mobile Apps 2012. La branche mauricienne de Mobile Monday, une communauté de développeurs professionnels et d’utilisateurs de la mobilité, sera lancée à l’occasion. On parle également de concours de développement d’applications pour mobiles.
L’atelier de travail sur les services mobiles sera lancé ce jeudi 16 février à la salle de conférence de la cybertour No 1 d’Ebène et durera jusqu’au samedi 18. L’organisation de l’atelier de travail Mobile Apps 2012 revient à l’Université de Technologie (UTM) en partenariat avec l’Information & Communications Technologies Authority (ICTA). Décideurs et professionnels du domaine débattront sur la question suivante : comment encourager l’émergence et le développement d’un écosystème de service mobile à Maurice ? La conférence Mobile Apps 2012, explique-t-on, a pour objectif d’aider à créer un environnement propice à la création et l’innovation en matière de services mobiles.
Plusieurs entreprises de renom participeront à cet événement, dont Microsoft, Mauritius Telecom, Emtel, Samsung Africa et également l’Université de Maurice. Des sessions plénières mettront en relation fournisseurs de contenu et d’applications, développeurs et bailleurs de fonds. Se tiendra, le troisième jour, un forum des utilisateurs pour permettre à ces derniers de s’exprimer. Des démonstrations et une mini expo sont aussi prévues le même jour. Le gagnant d’un concours de développement d’applications mobiles sera annoncé le samedi 18.
La conférence sera ponctuée par le lancement de la branche mauricienne de Mobile Monday. Il s’agit d’une association mondiale composée de développeurs et de professionnels, qui « favorise la coopération et le développement de partenariats, au travers de rencontres physiques, mais aussi virtuelles sur des idées et connaissances, de bonnes pratiques, et des tendances liées à la mobilité ». Né en Finlande en 2000, le réseau mondial Mobile Monday comprend quelque 20 000 professionnels des services mobiles dans plus de 70 villes à travers le monde. Le réseau se réunit de façon hebdomadaire pour des échanges, présentations et discussions autour des services mobiles. Par ailleurs, il est annoncé que Mobile Apps 2012 sera appelé à devenir un événement annuel.
Le marché des smartphones et des tablettes est appelé à se développer de façon significative, quelle que soit leur fin d’usage : informations, services divers, shopping, divertissement, géolocalisation, entre autres. Quelle que soit leur utilisation, tous visent à faciliter la vie quotidienne des consommateurs. L’intérêt de ces services, explique-t-on, est qu’ils vont générer une forte croissance de la demande en matière de contenu spécifiquement local. L’université de Technologie a eu en effet l’idée d’« encadrer le développement de ce secteur et de dégager les frontières entre les différents métiers qui sont appelés à se développer pour cibler tant le secteur professionnel que les particuliers, à Maurice comme à l’export ». Selon le Dr Nawaz Mohamudally, Consultancy and Technology Centre Manager de l’Université de Technologie, il est nécessaire de « stimuler cet écosystème pour créer davantage de revenus, d’emplois et d’opportunités dans ce secteur ». Les services mobiles représentent en effet un créneau très porteur. En France, en 2010, le marché des services mobiles a rapporté 1,2 milliard d’euros. Selon les estimations, le marché devrait croître de 50 % sur trois ans, pour atteindre 1,9 milliard d’euros fin 2013.