En début d’après-midi, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a proposé une compensation salariale de Rs 360   à partir du 1er janvier de l’année prochaine. Business Mauritius avait en revanche proposé un taux de 3,6% sur les “Minimum Wages” de Rs 8 500, soit environ Rs 309. Ce ne sera qu’après avoir pris connaissance des propositions et des commentaires des différents partenaires sociaux que le gouvernement allait mettre en cours d’après-midi sur la table des discussions ses recommandations en prévision de la présentation, à l’Assemblée nationale, de l’Additional Remuneration Bill par le ministre du Travail et des Relations industrielles, Soodesh Callichurn, avant les prochaines vacances. Avec l’annonce officielle du gouvernement, les syndicalistes s’apprêtaient à faire des contre-propositions en cours d’après-midi.