Des jeunes, partenaires du développement économique ! L’idée n’est pas farfelue. Non, au contraire, les jeunes ont du talent et peuvent apporter des solutions aux enjeux stratégiques auxquels les entreprises locales et internationales font face. En tout cas, PwC Maurice y croit fort, d’autant que cette société comprend une solide équipe de jeunes employés.
Fort du dynamisme de ces jeunes, PwC Maurice — qui souhaite découvrir de jeunes talents — a lancé la semaine dernière la première édition du NextGenFactor. Une compétition nationale, destinée aux étudiants universitaires de Maurice, visant à démontrer les compétences des jeunes en termes de raisonnement analytique, leur capacité de prendre des décisions basées sur des faits et l’action collaborative.
Les candidats seront appelés à travailler en groupe et seront regroupés en équipe de 4-5 personnes. Ils auront à proposer des solutions face à un scénario quasi-réel du monde des affaires. L’équipe qui aura proposé la meilleure solution remportera un cash prize de Rs 200,000 et la possibilité d’entreprendre un stage chez PwC a annoncé André Bonieux, Senior Partner de PwC Maurice.
« PwC encourage les candidats avec des niveaux de compétences variés à participer à la compétition, car en plus d’encourager le travail d’équipe, elle pousse également au partage des connaissances pour de meilleurs résultats. La génération du millénaire, comme on l’appelle, entre sur le marché de l’emploi en nombre croissant et va redéfinir le monde du travail dans les années à venir, avec particulièrement l’impact du monde digital sur le monde du travail. Attirer les meilleurs parmi ces jeunes est déterminant pour notre organisation », affirme André Bonieux.
« A travers NextGenFactor, nous souhaitons découvrir des jeunes ayant des aptitudes dans divers domaines, car même si PwC est essentiellement une firme d’audit, le métier n’est pas limité aux économistes ou diplômés en finance ou en comptabilité. Bien au contraire, nous recherchons des compétences légales, informatiques, d’ingénierie ; les mathématiques, les langues, l’histoire, l’actuariat, les sciences naturelles, les statistiques sont des formations qui nous intéressent. De plus, nous regroupons certains services qui demandent des formations plus spécialisées, tels la technologie, les services légaux, etc », indique pour sa part Michael Ho Wan Kau, associé chez PwC et responsable des ressources humaines. Selon lui, au cours des prochaines années, attirer des jeunes talents prometteurs sera encore plus difficile, car la demande sera en hausse, d’où la nécessité de se lancer à leur recherche très tôt.
Ainsi, la plate-forme du NextGenFactor invite les jeunes à exposer leurs idées, à démontrer leur sens d’analyse critique et leur faculté à prendre des décisions. « Nos employés rencontreront les étudiants sur leur campus, et durant la compétition, animeront des sessions interactives avec les participants afin de mieux les guider pour devenir le NextGenFactor », explique Michael Ho Wan Kau. Toutes les institutions tertiaires de Maurice ont déjà été approchées par PwC et ont répondu avec enthousiasme à leur appel pour encourager les étudiants à participer à la compétition.
Pour participer à ce concours, les intéressés doivent s’enregistrer sur la page Careers du site de PwC (www.pwc.com/mu/careers) jusqu’au jeudi 25 février. Après leur enregistrement, ils seront invités à rencontrer les équipes de PwC et pourront prendre connaissance du cas d’étude qu’ils devront traiter. L’idée étant de leur donner la possibilité d’avoir des échanges avec des professionnels de la même génération qu’eux.