Bryan Fils (au centre) et la sélection pour les championnats du monde s’entraînent six jours sur sept

La Fédération mauricienne de boxe française savate et des disciplines assimilées (FMBFSDA) a établi deux sélections qui défendront prochainement les couleurs locales en Tunisie et à Maurice respectivement. La première est dans le cadre de la phase qualificative des championnats du monde de boxe française (en combat), qui se tiendront du 12 au 15 juin Tunisie. Quatre tireurs, dont deux Rodriguais, en compagnie de l’entraîneur national, Kersley Visanjoue, seront donc en action en Tunisie lors de cette première étape. Puis une autre sélection de dix tireurs, dont deux éléments féminins, sera en action du 26 au 28 septembre prochain en vue des championnats d’Afrique de boxe française savate qui se tiendront au Quorum, à Rose-Hill.

La préparation a déjà commencé pour les deux sélections. Cependant pour la phase qualificative des mondiaux les tireurs s’entraînent à un rythme plus régulier, six jours sur sept. Ils seront donc, Bryan Fils (-65 kg) et Jean Louis Polimon (-70 kg) de Rodrigues, et Akilesh Bantooa (-80 kg) et Olivier Lafleur (-85 kg) qui tenteront d’obtenir le ticket pour la finale mondiale. « Nous avons finalisé la sélection et ce sont tous des tireurs qui ont au moins une fois participé aux championnats du monde. À présent nous attendons que le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), approuve notre dossier pour ce déplacement. Tant qu’à la Commission Sportive de Rodrigues ils n’ont aucun problème pour financer leurs tireurs mais pour Maurice on nous donne souvent une réponse au dernier moment », souligne, Kersley Visanjoue. Les adversaires des locaux seront connus vers la fin du mois de mai et l’objectif demeure évidemment quatre qualifications pour Maurice.

En ce qui concerne les championnats d’Afrique, la pesée se fera le 26 septembre prochain et les éliminatoires le jour suivant. Quant aux finales qui se tiendront le 28 septembre, elles se dérouleront en parallèle avec une finale de Savate Pro. La FMBFSDA a tenu à ce que Maurice soit présente dans toutes les catégories au programme. L’objectif est que Maurice soit classé n°1 en Afrique pour cette discipline. Lors des derniers championnats d’Afrique de boxe française savate, Maurice avait pris la quatrième place sur le continent avec une médaille d’or, une d’argent et une de bronze. « Si nous parvenons à nous placer sur la première marche du podium au niveau de l’Afrique je pense que beaucoup de portes s’ouvriront à nous pour les prochaines rencontres internationales. Cela facilitera nos demandes auprès du ministère de la Jeunesse et des Sports et auprès des sponsors également », soutient Kersley Visanjoue.

Il est à noter qu’une dizaine de pays d’afrique devrait s’aligner lors de cette rencontre.