Lom Jey, Tony Jah, Marco Raboude, Antonio Alexandrine, Patrick Begue, Kreol Diez, Wesley Antoine,Basco,Sylvio Anthony, Gnamik Lion, dix chanteurs locaux pour la compilation de l’album Revelasion 2K18. Une compilation qui a vu le jour à travers Joyce Veerasamy. Comme son titre l’indique, Revelasion met en lumière ces chanteurs de l’ombre qui, en l’espace d’un morceau, ont pu mettre à jour leurs talents. Découverte…

« Sortir un album coûte cher et cet argent, moi-même je ne l’ai pas », lâche Joyce. L’homme tranche par sa simplicité avec sa chemise à fleurs sortie tout droit du feuilleton Magnum, son chapeau rouge et surtout son franc-parler. Il est de tous les fronts, promenant sa silhouette longiligne dans les rues de la capitale et dans les salles de rédaction. Il est aussi le porte-voix de ces chanteurs et musiciens qui veulent se faire connaître mais qui n’ont pas un rond pour sortir un album. Il faut dire que Joyce Veerasamy a l’œil de trouver de potentiels chanteurs. « Même si un chanteur est analphabète, il peut aussi avoir de la vibe. J’ai même croisé un gardien de prison qui ignorait qu’il avait le tempo dans la voix. » Il est l’ami de tous… Avec Joyce, même un SDF pourrait avoir du talent. Il est ainsi fait et son bon cœur lui a permis de mettre à jour des talents jusqu’ici inconnus. De l’ombre à la lumière, telle est sa technique pour faire « décoller » un jeune artiste.

Joyce Veerasamy dit vouloir accorder plus de temps à de jeunes talents. D’où le concept de la compilation Revelasion 2K18. « Revelasion a permis l’année dernière de mettre au grand jour le talent de Christopher Warren Permal avec son tube Agatha. » Ce titre a cartonné sur Kool FM et Top FM en 2017 lors du concours Disque de l’Année.

L’album Revelasion 2K18, sorti cette année, met en relief dix talents locaux, car affirme Joyce : « Le premier volet a eu un succès médiatique. La nouvelle compilation aussi a eu des retombées positives et des échos à La Réunion, aux Seychelles, en Australie, en Angleterre. Les radios reprennent ces chansons en boucle. »

Sa découverte de nouveaux talents, Joyce la trouve dans la rue, sur ce coaltar qui est devenue sa source d’inspiration. Toujours disponible, 24h sur 24, comme il se plaît à le dire, Joyce trouve en chaque artiste qu’il interpelle une fibre artistique. « Dans ce métier, il faut surtout avoir du flair. Etant auteur-chanteur-interprète, je suis persuadé que la jeune génération d’artistes peut servir de “role models”.

La culture musicale ne peut pas être associée qu’à un groupe culturel ou lors des fêtes culturelles. » Il trouve cependant dommage que les anciens ne soutiennent pas suffisamment les jeunes talents. « Mo considérer ki nou lamizik local ena au moins 15 ans retard par rapor a bann lezot zil losean indien. Si san chanteur confirmé ti parraine enn zenn nou lamizik ti pou konn enn avancé considérable.»

Joyce Veerasamy a commencé à fredonner ses premiers airs alors qu’il n’était encore qu’un enfant avant de se joindre à la chorale de sa paroisse. Plus tard, dans les années 80, avec son frère Laval et une bande de copains, ils fonderont le groupe Fangurin. Joyce relate que : « Le Grup Fangurin chantait la misère, la souffrance des gens et la désillusion que le système produisait. Déjà à l’époque, le groupe trouvait important l’engagement pour la libération de l’humanité. Août 1979 et septembre 1980 n’étaient pas que des parenthèses dans l’histoire du pays. Les “grup angazé” avaient pour mission d’exprimer le sentiment de la population face à l’exploitation. »

En 2009, il épaule un jeune auteur-compositeur-interprète, Dario Lascie, tout en l’aidant à mettre en chantier son album Rosbwa Little Jamaica, en hommage à Kaya. D’autres chanteurs feront partie de sa kyrielle d’amis parmi Ziakazom, Steph Romeo, Double K , d’autres artistes comme Clarel Armelle, Tian Corentin, Dany Drack, Boyzini font encore appel à lui. «R as Natty Baby fêtera ses 35 ans de carrière et je suis à réfléchir sur la manière de marquer le coup », laisse entendre Joyce.

Revelasion 2K18 est une compilation qui met des talents à jour et chaque morceau sonne comme une découverte pour l’auditeur. Joyce lance un vibrant appel aux jeunes qui veulent percer dans la musique. « Viv ek grandi dan enn kartier pov li pas enn tare, exploite to talent ek to potentiel. L’écoute aussi est importante. Il y a des jeunes comme Visham Ramdoo, Tii Päa, groupe Azik qui sont parvenus à faire une percée incroyable. Pour moi, chaque artiste bisin capav kit enn tras lor so pasaz, un peu comme à la manière de Bam Cuttayen. »

L’autre défi de Joyce Veerasamy est de voir une de ses compositions, « A ma mia », être joué et accompagnée par un orchestre symphonique.
L’albim Revelasion 2K18 est disponible dans tous les grands music shop et est distribué par Dhany Music Production. L’album est en vente à Rs 200.