« Ils ont donné l’impression que je suis un voleur et un corrompu ». Ce sont les propos du ministre de la Santé, Anwar Husnoo, commentant les articles publiés sur l’affaire des Rs 15 millions qu’il aurait obtenues pour un lopin de terre à Quatre-Bornes, lui appartenant et qui aurait été vendu à l’État figurant sur le tracé du projet Metro Express.

C’était lors du lancement de la campagne de la prévention nationale pour les maladies non-transmissibles à Goodlands ce jeudi après-midi. Face à la presse, le député de la circonscription numéro 3, a déclaré qu’il ne pense pas que le montant demandé a été déraisonnable. Il explique d’ailleurs que c’est l’Assessment Board qui a finalisé la somme à payer. « Pa mwa, Dr Husnoo kinn al dir juge Naren ki bizin done. Li enn juge de la kour suprem, nu bizin respekte so lopinion ». Le ministre a également été très critique envers les journalistes, « Ils ne sont pas dignes de leurs noms, zot bon net pu zett labou. Sa kalite zournalist mo pena okin respect pu zot », a-t-il lancé.

Anwar Husnoo est catégorique, il sagit là d’une décision de l’assessment board. Pour rappel, le ministre a contesté l’offre du gouvernement qui a évalué son terrain à Rs 6 350 000. « Selon la loi, si je n’accepte pas le prix offert par le gouvernement, je peux me tourner vers l’Assessment Board ».  Il indique également qu’après consultation,  l’assessment board a conclut que ce prix devait être revu à la hausse.