Adnan Sami est arrivé tout souriant… Lui, ses musiciens et sa femme ont foulé le sol mauricien jeudi après-midi, « quite late in the afternoon », admet-il. À l’hôtel Intercontinental, à Balaclava, où il a reçu la presse la veille de son concert, Adnan Sami était toujours d’aussi bonne humeur. Sentiment qu’il a voulu partager surtout avec ses fans en marge du concert d’aujourd’hui au J&J Auditorium de Phoenix à partir de 20 h 30. L’initiative est à mettre au compte d’Imageworks Ltd, gérée par MM. Sly Bhunjun et Ranjit Nowbotsing.
Adnan Sami concède avoir passé « the most beautiful night of my life, Thursday night, when I arrived here ! » Un sourire sans fard et très franc, scotché aux lèvres, les yeux pétillants, malgré la fatigue et la chaleur, A. Sami se livre sans complexe : « J’ai des amis et des proches qui ont, des années durant, pris un plaisir presque sadique à me vanter les beautés et les plaisirs de Maurice ! » Il continue : « Je dois admettre que, honnêtement, cependant, j’ai toujours émis quelques réserves… Souvent, quand vos proches et amis vous parlent élogieusement d’une chose, à l’arrivée, vous vous rendez compte qu’il n’y avait pas de quoi en faire tout un plat ! Much ado about nothing, frequently. » Cependant, concède A. Sami, « s’agissant de Maurice, depuis que je suis arrivé et le peu que j’ai pu découvrir, entre l’aéroport et l’hôtel où je suis, je dois dire que ce que les autres m’ont dit à propos de Maurice est bien en deçà de la réalité ! »
Et de se fendre d’une belle déclaration : « C’est trop beau d’être ici ! » Le chanteur, qui a gagné des milliers de coeurs avec des balades comme Tera chehra, ou encore Kabhi to nazar milao, ajoute comment sa première nuit à Maurice a été « the most beautiful night of my life. » Adnan Sami ayant « une chambre avec une superbe vue sur le lagon, et doté d’un balcon, j’ai voulu dormir à la belle étoile. Carrément. » Et quelle n’a pas été sa surprise quand « le son des vagues m’a tendrement bercé ! Je suis musicien et comme vous le comprenez, je recherche la musicalité dans tout ce qui est autour de moi. » Le chanteur n’avait de cesse de s’extasier de sa nuit passée « sans moustiques, je le souligne ! », sous le toit du monde…
Revenant à son concert de ce soir, Adnan Sami relève : « One thing I’ve learnt is that you must never take the love of the people for granted. » Il élabore : « An artist is not an artist without an audience. It’s the audience that makes us ! True, like today, I will be in concert. But I will literally dance to the tunes that my fans will want me to ! That’s the way it goes ! »
Humble et simple, dans la tenue comme dans les propos, le chanteur qui compte parmi les meilleures voix de l’Inde et qui s’est distingué également à l’étranger, ajoute : « Je ne taris jamais d’éloges pour mes fans. Each time someone tells me “I’m your greatest fan”, cela me fait terriblement chaud au coeur… » Et comme il n’est jamais à court d’un brin d’humour, A. Sami ajoute « I love it whenever my fans say they love me ! I just long for those praises… »
Le concert de ce soir s’inscrit dans le cadre d’une tournée mondiale qui a emmené Adnan Sami et ses musiciens en Australie, en Nouvelle-Zélande et à Singapour, avant Maurice. Il a promis « quasiment toutes mes chansons que tout le monde aime » sur la durée de son concert. Toujours un brin persifleur, le chanteur a ajouté : « Je défie mes fans mauriciens de me convaincre de chanter Lift karade ce soir ! Je veux qu’ils m’impressionnent et nous allons voir qui de moi ou d’eux va pousser la nuit jusqu’à ses dernières heures ! » Et de promettre « a fantastic show » pour ce soir.
Adnan Sami a précisé qu’il était venu, accompagné de ses musiciens. « Which means, it will be a totally live concert. No CDs. Those who want CDs, stay home. But those who want real good live music, come to my concert ! » Il invite aussi ses fans à bien se gargariser avant de venir au concert car « vous n’allez pas que vous asseoir et m’écouter. I will make you sing and dance » ;
Adnan Sami est accompagné d’un groupe de musiciens, nommément Dwight Adrian (bass guitar) ; Raju Sardar (dholak, tabla, tumba, daibuke) ; Navin Sharma (dholak) ; Abhishek (drums) ; Kishore Soda (trumpet) ; Nimalya (flute) ; Deepak Walke (keyboard) et Pawan (lead guitar).
Le chanteur se produit pour la première fois à Maurice et s’est dit « très excité à l’idée de rencontrer mes fans mauriciens ».