Entre Rhythm&blues, séga, jazz et autres musiques du monde, le concept To-Tem, élaboré par un groupe de musiciens, dont Zanzak, Denis Frico, Saya, va revitaliser la world music de chez nous le 12 novembre 2011 au restaurant Le Sapin, à Camp Levieux. D’arrangements de chants traditionnels en compositions originales, il vont inventer une nouvelle scène. Zanzak (Jean-Jacques Arjoon) raconte que le groupe Saya, de cité la Cure, qui compte dix années de parcours dans le reggae et le style jazzy, a pris contact avec lui et son complice Denis Frico pour travailler en commun et organiser un concert mêlant plusieurs courants de musique. Les choses ont été facilitées d’autant plus que le Sapin offre une scène où l’on peut dire des choses dans une variété d’expressions : musique, slam, conte. Il faut d’abord expliquer le concept To-Tem. Au-delà du jeu de mots, il s’agit, selon Zanzak, de musique du pluralisme où chacun retrouve son thème. Les musiciens sont à la recherche d’une musique qui va s’installer dans la durée, « prendre une dimension de fétiche et devenir un totem. « 
L’intérêt de Zanzak pour les musiques du monde ne date pas d’hier. Il a été influencé par Marley, Peter Gabriel, entre autres. On le connaît aussi comme parolier avec ce célèbre refrain « l’absence feeling dan karo ». Ce parolier établit le constat suivant : il y a une musicalité profonde, la maîtrise des instruments, de la technique sans pour autant oublier l’émotion à faire passer. Zanzak aime les textes bien travaillés et une musique qui alterne discours social et poésie pure. Sur scène, il sera entouré de Neshen T, Johnny Joseph, Ludovic Matombé. « Saya envi zoue ek nou lor ene mem platform », dit le chanteur. Jazz, blues, séga, courants orientaux : 18 musiciens-chanteurs feront leur passage sur scène le 12 novembre à 20h au Sapin. Il y aura des moments « passerelle », c’est-à-dire une interaction entre les différents groupes. Concernant cette expérience musicale Zanzak déclare : « Mo pe rentre dans ensemb kot saken gard so lidentité mais avec enn reciprocité… nou lamisik vinn enn lieu de rencontre, partaz ek non rivalité. »
Pas de conflit de générations dans le monde de la world music, Saya, Zanzak, Denis Frico croisent leur musique et ce sera aussi souvent qu’ils peuvent. Le concept To-Tem est itinérant. Un deuxième concert est prévu à Tamarin (centre Art et Musique) le 3 décembre 2011.
Réunir Saya, Zanzak, Frico dans une même soirée, c’est le pari lancé par les organisateurs du Sapin. Dans tous les cas rythmes et thèmes se répondent amenant inéluctablement la réflexion en musique sans qu’elle perde son côté divertissement.
Le concert To-Tem interpelle une nouvelle fois les tenants d’une tradition figée et ouvre la voie à une musique locale portée par de beaux textes.
———————————————————————————————————————————
Le Programme musical au Sapin
Novembre : 12 – Totem avec Zanzak Arjoon, Denis Fricot et Saya (Entrée : Rs 200) — 19 – Skeptical (Entrée : Rs 150) — 26 – Krotal
Décembre :  2 – 11 Festival Enn — 2ème Edition