Si le J&J Auditorium n’était sans doute pas approprié pour le concert de BB Brunes vendredi soir, car bien trop grand pour la notoriété encore montante du quatuor français, celui-ci laissera à ses fans mauriciens le souvenir d’un show intense et sincère.
Environ 500 personnes – 300 à 400 debout devant la scène, les autres sagement assises dans les fauteuils plus loin – dans une salle pouvant accueillir bien plus que les 2 400 spectateurs habituels avec la suppression des sièges du parterre, voilà pour le public, en grande majorité adolescent. On en attendait certainement plus, mais qu’importe, quatre rockers et des fans peu nombreux mais déchaînés, ça peut faire du bruit dans le genre qu’on aime, et ils ne s’en sont pas privés vendredi.
Après une première partie déjà chaudement applaudie du groupe mauricien Crossbreed Supersoul, handicapé par la grosse réverbération de la salle mais convaincant de bout en bout y compris sur ses morceaux inédits, les BB Brunes ont investi la scène avec un enthousiasme et une énergie qui ne faiblira jamais. Le son était heureusement un peu meilleur qu’en première partie, quoi que toujours plombé par l’acoustique inadaptée du J&J Auditorium, et l’ambiance ira crescendo, jusqu’au final avec la montée sur scène des Crossbreed Supersoul pour une interprétation commune du Where is my mind des Pixies.
Et c’est entourés sur scène par une centaine de fans enthousiastes que les deux groupes ont conclu le show.