On aurait peut-être souhaité un peu plus de folie dans l’échange. Mais cela a quand même été un grand moment lorsque les Clarisse Sisters ont gentiment toisé Menwar sur la scène du Baz’Art. D’un côté, le maître, ses dreads volants, ses savates, sa baguette et sa ravanne. De l’autre, la classe innée des soeurs, dont les voix soul jazzy renvoient sans le moindre complexe aux grands standards. Deux styles, deux mondes, une ouverture commune sur la musique pour faire le trait d’union. Sizann peut swinguer.
“Na pa met ar mwa Sizann” : le refrain sert de prétexte à une de ces grandes battles où l’on devient des privilégiés en y assistant. Un tug of war amical mené pour permettre à l’échange d’exister dans une ambiance qui fait frissonner. Le moment se vit comme un instant unique. Lelou peut danser pendant que ces dames se laissent aller à un petit déhanché, avant de lui rétorquer : “Na pa met ar nou Menwar.” Abin !
Ti la la laé laé mène à la fin d’un beau concert par trois chanteuses qui ont amplement le mérite d’incarner la classe. Rien à voir avec ce collectionneur de montres qui, après le confort d’une Rolls, affichait un sourire forcé pour être mené en cellule. Allez, ne nous égarons pas : racontons Papitou, Fire and Ice, et les autres titres du répertoire des Clarisse Sisters, qui poursuivent la tournée annonçant la sortie prochaine de leur album, Kaléidoscope.
Au Baz’Art samedi soir, l’ambiance est restée acoustique. Les chanteuses étaient soutenues par Maurice Antoinette (guitare), Dario Manick (percussions), Dominique Rave (régie), trois membres des Famous 9, pendant qu’Ashley Spéville s’occupait de la batterie et qu’Olivier David officiait aux claviers. Un beau moment de musique sous les étoiles. On ne pouvait rêver mieux : la musique swinguait à travers les genres, portée par trois voix complémentaires et le charme de personnalités qui éclosent enfin localement.
La suite de l’histoire est prévue ce samedi 7 mars. Les Clarisse Sisters, qui se lancent cette semaine dans le tournage de leur clip, seront au Phare Kiltir Loft pour un autre concert. À leurs côtés : Eric Carter. Un autre beau moment à prévoir.