D’accord, cela n’a pas été aussi chaud que lors de son passage à Pailles, lorsque ses fans locaux étaient encore en peine euphorie de la Nouvelle Star. Pas de grande foule ni de gros moyens pour ce concert privé. Tout a été presque improvisé dans un cadre où le plaisir était d’abord de se retrouver entre amis. Instant musical intime face à une petite scène ouverte où il suffisait de se pencher pour prendre un instrument ou de se saisir d’un micro pour pousser la chansonnette. Les petits couacs et les écarts intervenus çà et là ne pouvaient que faire sourire. C’est précisément à cette sincérité à laquelle on s’attendait.
Sont venus des musiciens et chanteurs qui sont restés les proches collaborateurs d’Allan Marimootoo dans le circuit hôtelier. Des artistes suffisamment polyvalents et rompus aux techniques du show pour savoir mettre en place un mini-spectacle en un rien de temps. Et il y avait Dave. Ou plutôt David Marimootoo, puisque nous pouvons ici laisser tomber le nom de scène pour laisser faire le p’tit gars venu tester les possibilités d’Izi, la nouvelle salle de fêtes que lance son père sur les hauteurs de Geoffroy à Bambous.