Les années 80 sont indémodables ! Émile et Images l’ont encore une fois prouvé durant leur prestation au Merville Beach Hotel, le samedi 4 janvier. Le trio franco-mauricien, abonné des Top 50 et autres charts il y a trente ans, affichait une superbe forme pour le plus grand plaisir de ceux présents, dont des Mauriciens. En gratifiant leur auditoire d’un moment unique, Mario Ramsamy, Émile Wandelmer et Jean-Louis Pujade l’ont transporté un peu plus près des étoiles.
La première note de Laissez-nous chanter donne le ton. L’ambiance est intimiste et l’assistance ne peut que se sentir privilégiée. Elle a devant elle, et rien que pour elle, un groupe qui a fait danser la France et le monde francophone avec des succès qui ont marqué les années 80. Et qui est toujours d’actualité en étant une des vedettes des tournées qui réunissent les plus grosses pointures de cette décennie. Corps à corps, Rio de Janvier, Quand la musique tourne, L’enfant des rizières… s’enchaînent et font bouger les inconditionnels de la formation. 
Comme pour rappeler qu’il est un enfant du pays, Mario Ramsamy communique en kreol avant de s’approprier de No woman, No cry en guise d’intro pour lancer Maîtresse. De Démons de minuit à Capitaine abandonné, Le coeur en exil, Calicoba… Émile et Images ont proposé la carte des tubes. Généreux, enthousiastes et dynamiques, ils ont séduit par leur musique live et leurs voix imperméables à l’érosion du temps. 
Des voix qui ont fait ressurgir un passé précis, un univers et ses tendances. Le temps d’un concert, Émile et Images ont ramené en surface des séries et autres mangas cultes, une époque précurseur et décisive… La nostalgie était bien au rendez-vous, samedi dernier.