Jane Constance, la jeune Mauricienne non-voyante qui fera la fierté du pays le 3 décembre prochain en se produisant lors d’un unique concert à l’Unesco, à Paris, s’est vu remettre un chèque de la SICOM aujourd’hui à Port-Louis. La compagnie d’assurances a en effet accepté de parrainer son voyage, tout en lui offrant un argent de poche. Pour rappel, l’initiative de ce concert revient à Armoogum Parsuramen, fondateur de la Global Rainbow Foundation (GRF). L’événement, qui se déroulera le 3 décembre devant un parterre de personnalités de l’Unesco, est coorganisé par la GRF, l’Unesco et l’ambassade de Maurice en France.
Jane Constance, une adolescente de 14 ans qui excelle dans le domaine de la chanson, a été repérée par le fondateur de la GRF lors du lancement de la SICOM Foundation en décembre dernier. À cette occasion, la talentueuse chanteuse avait été invitée par la SICOM à interpréter la chanson Somewhere, over the rainbow. Outre ce jeune talent, qui fréquente le collège Lorette de Curepipe, une autre adolescente guadeloupéenne, Luan Pommier, se produira également le 3 décembre.  
La SICOM a rendu un vibrant hommage à Jane Constance, actuellement en grade 5 (Royal School of Music) et s’est classée première lors de ses examens de grade 3. Toujours à l’initiative de la GRF, Jane Constance s’est envolée la semaine dernière en Inde en compagnie de ses parents et du Pr Armoogum Parsuramen, où elle a participé au Sambhav 2014, événement qui reçoit des handicapés ayant des talents. La jeune Mauricienne a eu l’occasion de chanter en hindi une des chansons préférées de Gandhi sur le lieu même de l’assassinat de ce dernier. Le 3 décembre, à l’Unesco, elle chantera cette même chanson, entre autres pour promouvoir la paix. Lors de la remise de son chèque par la SICOM, Jane Constance a eu l’occasion une fois de plus d’éblouir l’assistance par sa voix d’or en interprétant deux chansons, dont celle en hindi et The Prayer.