Les inconditionnels de musique classique et de jazz auront une belle occasion de se faire plaisir pendant le week-end. Opera Mauritius organise l’événement phare de sa petite saison : son concert de gala, le samedi 29 octobre à 20h, au MGI.
Durant environ une heure, ce concert vous permettra de découvrir ou redécouvrir de grands classiques de l’art lyrique. Vous vibrerez au son de l’appel des Hébreux à l’indépendance dans le célèbre Nabucco de Verdi, ou revivrez la folle passion de Violetta pour Alfredo dans La Traviata, toujours de Giuseppe Verdi. Vous vous envolerez ensuite pour la Sicile, dans l’intrigue brutale et passionnée de la Cavalleria Rusticana, opéra de Pietro Mascagni. Avec Johann Strauss fils, vous retrouverez Vienne, le temps d’un extrait de La Chauve-souris, avant de découvrir la vie des Afro-Américains en Caroline du Nord dans les années 1930, avec Porgy and Bess de George Gershwin. Votre tour du monde lyrique se poursuivra dans d’autres contrées, mais nous arrêterons ici notre énumération pour en vous laisser la surprise !
Artistes de renom
Opera Mauritius a rassemblé des artistes de renom pour cet événement. Michael Kraus est un baryton autrichien renommé de l’opéra de Vienne. Après avoir terminé ses études vocales à l’Académie de Munich, et remporté plusieurs prix dans des concours internationaux, comme celui de Lied à Vienne en 1982, il s’est lancé dans une carrière professionnelle de chanteur lyrique. Pendant cinq ans, il a travaillé à Vienne, au Volksoper et au Staatsoper, tout en participant à de nombreux théâtres lyriques à travers le monde. Dans le cadre de la petite saison, Michael Kraus a animé plusieurs sessions de master classes. Il profitera de ce concert pour nous montrer l’évolution du travail de ses élèves.
À ses côtés, le spectateur retrouvera avec toujours autant de plaisir la soprano Véronique Zuël-Bungaroo. Après avoir suivi une formation du British Youth Opera, cette jeune femme s’est engagée dans de nombreuses productions, notamment pour le Holland Park Festival, ou encore dans West Side Story, Les Noces de Figaro, en passant par La Bohème. De retour à Maurice, elle a participé au cours de ces dernières années à une pléiade de spectacles. Elle a, entre autres, tenu le rôle de Micaëla dans le Carmen du festival lyrique Opera Mauritius en octobre de l’année dernière, une interprétation qui lui a valu les éloges du public comme de la presse. Elle a également fait une prestation particulièrement appréciée dans Hansel et Gretel durant la petite saison d’Opera Mauritius.
Soprano et piano
Autre visage emblématique des amateurs d’opéra mauricien, Katrin Caine sera également présente sur scène pour ce concert de gala. Née en Allemagne où elle a étudié le chant et la musique à l’Université de Musique d’Annaberg-Buccholz, cette résidente mauricienne a travaillé pendant dix ans comme professeur de chant et de choeur à l’École de Musique de Grünwald, à Munich. Auteur de deux comédies musicales pour enfants, elle a magistralement interprété le rôle de Gretel dans Hansel et Gretel au Théâtre Serge Constantin. Mais c’est loin d’être l’unique rôle de cette soprano : entre Adèle dans La Chauve-souris, Belinda dans Didon et Énée, Dao Yu dans Le rêve dans le pavillon rouge ou encore Mercédès dans Carmen, elle a maintes fois fait apprécier son talent. Animant toujours avec passion et brio les choeurs d’Opera Mauritius, elle est aussi la responsable de formation vocale à l’Opera Mauritius Academy.
Enfin, le spectateur retrouvera avec plaisir Kenneth Babajie au piano. Cet artiste mauricien a maintes fois montré l’étendue de sa virtuosité. Il a fait une prestation très remarquée lors du concert de l’Opera Mauritius Youth Orchestra, et on peut être certain que ce pianiste régalera les oreilles des auditeurs au MGI ce samedi. Ce passionné de musique a obtenu à 20 ans une bourse qui lui a permis d’intégrer le Conservatoire de Musique de Cannes, où il a rencontré Denis Weber, qui a été son professeur de musique de chambre et de piano. Avec sa maîtrise en musique, Kenneth espère vivre de sa passion.