Il y avait un air de jam au Crazy Fish de l’hôtel Tamarin, pour ce concert inédit réunissant Meddy Gerville (La Réunion), Linley Marthe, Thomas Gromaire (France), Philippe Thomas (France) et Christophe Bertin. Et une fois n’est pas coutume, c’est une grosse foule qui était présente dans la cour de l’hôtel Tamarin. Le gratin de la scène jazz était en force pour applaudir les cinq protagonistes de ce “super concert de jazz” annoncé par Cyril Michel.
Plutôt un boeuf qu’un concert, d’ailleurs. Les musiciens ont posé leurs compositions les unes à côté des autres, sans vraiment provoquer un échange en profondeur pour une exploration nouvelle et inédite. Proposée en deux temps, la jam session a vu un Meddy Gerville très complice avec Linley Marthe. “On se connaît depuis 19 ans. J’ai fait la connaissance de Meddy quand j’étais à La Réunion, alors qu’il débutait. Je suis un peu son prof de piano”, dit Linley Marthe. S’ils ont rarement eu l’occasion de se produire ensemble, cette rencontre musicale à Maurice est une façon pour eux de “renouer les liens et se remémorer les beaux moments passés.”
Thomas Gromaire, membre du groupe de jazz urbain Independant Trio, a pour sa part marqué les esprits au cours de sa prestation. Pour sa première collaboration avec cette formation d’une soirée, il a pu trouver sa place, et a posé ses accords entre les bass attacks de Marthe, et les envolées de Gerville, et la trompette de Philippe. Au final, une prestation cohérente d’un groupe de musiciens jouant avec cette joie qui vous envahit et qui vous procure un sentiment de liberté. Comme quand vous êtes en vacances…