Dans l’après-midi du 27 mai, le diocèse anglican de Maurice a donné rendez-vous à ses paroissiens et au public à l’église St Barnabas à Pamplemousses pour un concert oecuménique réunissant la chorale des adultes de l’Eglise anglicane et des chorales d’autres dénominations chrétiennes. Les différentes prestations ont donné lieu, selon Jean Oosman, président du Design Committee pour le 160éme anniversaire du diocèse anglican, à “une diversité de louanges” dans un élan unitaire qui fait honneur aux chrétiens.
Mgr Ian Ernest, évêque de Maurice et archevêque de la Province de l’océan Indien, a salué la synergie qui s’est dégagée de la convivialité artistique vécue le temps d’un concert. Le dignitaire religieux a saisi l’occasion pour dédier ce temps de louange à l’ensemble de la chrétienté mauricienne qui célèbre les 150 ans de la mort du Bienheureux Jacques-Désiré Laval (1803-1864), le bicentenaire de l’arrivée du Jean  Le Brun, les 100 ans de l’Eglise adventiste, les 45 ans des Assemblées de Dieu et les 160 ans du diocèse anglican.
Le concert a été introduit avec le chant “L’Eglise Larkansiel”, l’hymne-thème retenu pour accompagner toutes les célébrations et les activités liées au 160ème anniversaire du diocèse anglican. Le rév. Eric Luximon, prêtre de la paroisse de St Barnabas, a accueilli les paroissiens et les membres du public venus en grand nombre. Après la salutation du rév. Liva Andriantsimba, président de la Commission Musique et Chants, la chorale anglicane, sous la direction du maestro Percy Appadoo, s’est fait entendre pour dire “Sweeter as the years go by”, “Faith is the victory”, “Jesosy Ro” (chant malgache), “The Lord is a mighty king” et “Wonderful grace of Jesus”. La chorale reviendra à la fin du concert pour “Swing Low, Sweet Chariot”, “Whispering hope”, “Then Jesus came” et “God is good”.
Les chorales des autres dénominations chrétiennes se sont montrées aussi enthousiastes avec leurs prestations – la chorale catholique sous la direction de Daniel Alexis avec “Par ton sang” et “Enn soley ape levé lors nou legliz”; la chorale évangélique (Baie du Tombeau) sous la direction d’Alain Tang avec “Hear our praises” et “Come, now is the time to worship”; les chorales Anastasis et Angel’s Heart de l’église presbytérienne avec, respectivement, “Never give up” et “Twa ek mwa” et “Gens du monde entier” et “Oh happy day”; la chorale adventiste sous la direction de Richard Nurkoo avec “Worthy is the Lamb” et “O Sacred Head now wounded”; et l’Assemblée de Dieu (Goodlands) sous la direction de James Marc suivant avec “Lord you are good”, “His love endures forever” et “Sing for joy”.
Il est notable que les chorales adventiste, presbytérienne et de l’Assemblée de Dieu regroupaient des chanteurs de tous les groupes d’âge, de 7 à 77 ans. Ils ont été dûment salués, tout comme les autres concertistes, par les présentatrices de service Stéphanie Odayen et Aurélie Babet. Un mot enfin pour saluer l’excellente prestation de Selwyn Seeruttun au clavier.