Le groupe Étaé mené par Stephan Gua et Yannick Durhone nous convie à un concert de lancement de son premier album intitulé Parfinouloder. Rendez-vous est donné le samedi 9 juin à 20 heures à l’Institut français de Maurice pour un concert qui non seulement montrera ce dont il est capable mais invitera aussi des personnalités comme Richard Beaugendre, Lion Klash et peut-être Marclaine Antoine.
Le groupe Étaé est né fin 2007 de la complicité de Yannick Durhone (fondateur avec son frère du Sapin à Camp-Levieux) et de Stephan Gua. Avec leurs textes en kreol mauricien, il entende témoigner des réalités de l’île Maurice actuelle : l’oligarchie politique avec Leritaz, l’injustice sociale avec Miriel et le désespoir des petits pêcheurs avec Peser lalinn. La musique est résolument proche du continent africain, avec aussi dans certains textes de claires évocations de ces liens, comme en témoignent Mama Afrika, Amani ya Kenya ou Inhambane, un port du Mozambique. Sur scène les artistes revêtent d’ailleurs volontiers la tunique africaine.
Si le groupe a choisi pour nom cette expression courante du langage kreol, c’est qu’il voulait marquer la surprise, l’étonnement, la tristesse ou la consternation de chacun face à la société. En tant qu’artiste, ils entendent témoigner de ces émotions ressenties à l’épreuve du vécu. Après avoir fait plusieurs premières partie en 2010, Étaé s’est régulièrement produit en 2011 à Flic-en-Flac, Camp Levieux et Grand-Baie à l’occasion de la Journée du volontariat pour la levée de fonds de Blok 104, le Festival Artlalila ou dans le cadre d’un simple concert.
Outre Stephan Gua qui chante, joue de la guitare et des percussions, Yannick Durhone officie à la batterie, Véronique Durhone et Marie-Michelle Perrine sont choristes, Ashish Appaddoo et Gilbert Bastine accompagnent à la guitare et Lurvin Lecoquin apporte la touche du bassiste. Invité spécial de cette soirée, Richard Beaugendre devrait interpréter une des chansons de son prochain album. Stéphane Ravton ou Lion Klash chantera avec Stephan Gua. Marclaine Antoine nous réservera peut-être une surprise…