Le concert hommage à Kaya aura lieu ce soir au Stade Nelson Mandela, à Cité Vallijee. On retrouvera sur scène Azaria, le fils de Kaya, Racinetatane, ses anciens musiciens, Bruno Raya, Ras Minik ek Cool is I, Blakkayo et Soldat Kaz bad, Dagger Killa, Ras Mayul, Révélation Nayabinghi, Small Axe, Ras Mayul et Israélites.
Le concert débutera à 18h et se terminera le lendemain matin. Les billets sont en vente à Rs 250 dans les magasins Paradize Burning, Harbour Music, Dodo Music, Metro Music Shop ainsi que chez Véro Coiff, à Camp-Levieux. Ils seront aussi disponibles sur place. Cet événement, selon Jimmy Veerapin, l’organisateur, « ne sera pas que tam tam », mais sera aussi, et surtout, « une réflexion sur les messages » de Kaya. Des images rappelant le parcours et le combat du seggaeman seront aussi diffusés.
Cela fait 15 ans depuis que Kaya est mort, alors qu’il était en détention policière pour avoir participé à un concert sur la dépénalisation du gandia. Son épouse, Véronique Topize, appelle à respecter sa musique et ses messages, tout en lui rendant l’hommage qu’il mérite. Hier, un dépôt de gerbes sur la tombe de l’artiste ainsi qu’une conférence sur l’avenir du seggae a été organisée.
De son vrai nom Joseph Réginald Topize, Kaya, on le sait, a révolutionné la musique avec son seggae, fusion de séga et de reggae, musique jamaïcaine. Sa discographie comprend : Seggae nu la mizik (1989), Roots of Seggae (1990), La paix universelle (1991), Tansyon move zintansyon (1992), Seggae Man (1993), Racine pe brile (1994), Ersatz of Bob Marley (1995), Kaya chante Marley (1996), Zistwar Revoltan (1996), Mo la misik (1997) et Seggae Experience (1998).