L’excitation était à son comble samedi soir au centre de conférence international Swami Vivekananda à Pailles, à l’occasion de l’unique concert du chanteur indien Kailash Kher, accompagné du groupe Kailasa. Du pur bonheur pour ses fans mais aussi pour ceux qui le découvraient pour la première fois avec un répertoire très varié : rock, musique soufie, Bollywood…
Avec un humour emmenant les spectateurs dans un univers bollywoodien et son interaction avec le public entre deux chansons, Kailash Kher a tenu en haleine pendant presque trois heures ceux présents à son concert. Quelques phrases taquines à l’égard du vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publiques Anil Baichoo ont été très bien accueillies par le principal concerné et le public.
Cet unique concert à Maurice, une initiative de Maya Events, met fin à une tournée mondiale d’environ deux mois entamée au Kenya et poursuivie Angleterre, dans d’autres pays européens, aux États-Unis, au Pakistan et en Inde. Une tournée qui a duré environ deux mois. Kailash Kher affirme ne jamais être fatigué lorsqu’il est en déplacement pour ses spectacles, surtout avec un public comme samedi.
C’est avec beaucoup de plaisir que les spectateurs ont retrouvé les plus grands succès du chanteur et de son groupe de cette dernière décennie. Ils ont aussi eu l’occasion d’écouter en live leur idole interpréter des morceaux de son dernier album Kailasa Rangeele, lancé par Amitabh Bachchan.
Dès le début du concert, le groupe a donné le ton mettant presque le feu à la salle et confirmant par là même la réputation de popstar de son frontman… Certains allant jusqu’à danser sur leur siège, criant et applaudissant. Au bout d’une heure, les plus audacieux se sont levés pour se mettre dans un coin de la salle pour esquisser des pas en toute liberté.
Aoji, Teri Diwani, Piya piya, Tu jane na, Tere naam… ont été reprises par l’assistance. De même que la chanson pop Ya Rabba de l’album portant le même nom, du film Salaam-e-ishq. À un moment donné, cinq jeunes femmes ont été invitées à se joindre au groupe sur scène. « Que des belles jeunes femmes ! » déclare Kailash Kher, « pas de tantes ni de fillettes ! » Et c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elles ont dansé sur une des chansons de l’album Jhoomo Re.
Après une pause qui a duré un peu plus d’un quart d’heure, c’était une effusion de couleurs sur scène ! Kailash Kher présente la chanson Rangeele et enchaîne avec Tu kya jane… Une pensée spéciale aux mères avec le morceau Meri maa, pyari maa composée pour le film Dasvidaniya. Les intermèdes purement musicaux ont séduit plus d’un. L’artiste et son groupe ont terminé en apothéose avec Saiyan et Allah Ke bande. L’on retrouve cette chanson dans le film Waisa Bhi Hota Hai Part II.
Samedi soir était aussi l’occasion pour les fans du popstar indien d’échanger quelques mots avec lui lors d’une séance de dédicace de son dernier album qui était en vente sur place.