Le concert Plaisir Séga organisé au J&J Auditorium (Phoenix) a répondu aux attentes d’un public venu nombreux. Mario Justin et Nancy Dérougère ont ébloui la salle avec leurs plus beaux morceaux. Le tout agencé en un spectacle visuel impressionnant assorti de numéros de danse gracieux au rythme du séga.
Le J&J Auditorium était rempli pour ce concert monté comme un spectacle. Il faut dire que le menu proposé était de choix : Nancy Dérougère (alias Diva Séga) et Mario Justin accompagnés par les musiciens de Zot Sa. Le séga a été roi pendant environ trois heures et le public a joué le jeu en créant une ambiance festive. Public qui est rarement resté assis. En effet, pour la plupart des morceaux, toute la salle était debout, dansant, tapant des mains et acclamant les chanteurs et les musiciens.  
Prestation impeccable
Il faut souligner que la prestation scénique des deux principaux protagonistes du concert a été impeccable. Avec leurs tenues tantôt africaines, tantôt européennes, ils ont mis le feu sur scène.
À sa manière, Mario Justin a déclenché l’hystérie dans le public avec ses mouvements scéniques alors qu’il interprétait ses plus gros hits, à l’instar de Jamboli, Celibater ou encore La fiesta.
Nancy Dérougère a été égale à elle-même, avec sa voix si particulière. Se déhanchant sur scène, elle a su transmettre toute son énergie au public, notamment sur Misie Olivier. Les deux artistes ont également reçu une énorme acclamation à l’interprétation en duo de Leker brisé.
Outre les deux principales affiches, le public a eu droit à quelques invités, et non des moindres. Désiré Victor a chauffé davantage la salle, notamment avec son morceau très populaire, Dalon. Denis Dialsa a également eu son moment de gloire avec Bater bis, qui a déclenché un tonnerre d’applaudissements. Quant à José Pitchen, il a ajouté un brin d’émotion dans la salle avec son interprétation de Marier en semblant de Gérard Bacorilall.