Jimmy Virapin, directeur de Culture Events, se dit « très, très triste » de l’annulation du concert de Tiken Jah Fakoly. « Je me faisais une joie qui, je sais, était partagée par des milliers de Mauriciens, de vivre à nouveau un moment fort en invitant Tiken Jah Fakoly à se produire chez nous. Mais comme les élections municipales ont été fixées au dimanche 7 juin, cela rend impossible la tenue du concert la veille ! Nous sommes donc dans l’obligation d’annuler carrément le concert. »
Notre interlocuteur explique qu’il n’y a même pas la possibilité de reporter l’événement. « Car selon nos arrangements, l’interprète de “Le pays va mal” devait arriver chez nous le matin du 6 juin pour se produire durant la nuit sur le terrain de foot de Grande-Rivière-Nord-Ouest. Et tôt le lendemain matin, soit le dimanche 7, il devait prendre l’avion pour La Réunion, car il doit jouer au festival Sakifo, qui s’y tient. » La venue du célèbre artiste ivoirien devait se faire avec le concours des organisateurs du festival Sakifo, à l’île soeur. « Heureusement que la date des élections a été finalisée et connue dès aujourd’hui (Ndlr : ce vendredi 1er mai), signale encore Jimmy Virapin. Sinon, dans le courant de la présente semaine, nous allions finaliser son déplacement et son hébergement… Cela représente un investissement conséquent ! »
Pour rappel, Tiken Jah Fakoly, artiste engagé, s’est déjà produit à Maurice le 9 mai 2009 dans le cadre du festival Reggae Donn Sa. En parallèle, cet artiste aux multiples talents avait aussi prêté son concours à la campagne sociale de l’AIDS Candlelight Memorial de cette année-là. La prestation de Tiken Jah Fakoly sur la scène du stade Anjalay à Belle-Vue, de même que son passage chez nous, demeure un grand moment.
Le dimanche 7, Tiken Jah Fakoly, un habitué de la scène du festival Sakifo, à La Réunion, se produira pour la partie principale de la soirée. En ouverture, Zulu et sa tribu déclencheront les hostilités. Signalons encore que l’interprète des tubes inoubliables, tels L’Africain, Too much confusion, On a tout compris ou encore Quand l’Afrique s’éveillera était venu à Maurice dans le cadre de la tenue d’une édition du festival Sakifo chez nous. C’était en juillet 2008.